Prendre RDV
en ligne

Blog

La chute des cheveux au féminin, explications…

La chute de cheveux chez la femme est moins fréquente que l’alopécie masculine, mais elle n’en est pas moins rare. En effet, de plus en plus de femmes perdent leurs cheveux et les conséquences sur leur vie sociale s’en trouve impactée.

L’alopécie chez les femmes

Une alopécie chez la femme n’est pas facile à vivre, c’est pour cette raison que de nombreuses femmes se tournent aujourd’hui vers des solutions concrètes pour remédier à ce problème. Il faut bien comprendre les mécanismes qui entrent en jeu dans la cadre de la calvitie pour une femme, afin d’y trouver des réponses précises et adaptées à chaque cas. Nous allons ici vous expliquer pourquoi une alopécie chez la femme peut survenir, puis nous feront le point sur les solutions pour lutter contre la chute de cheveux chez la femme.

Les facteurs de la calvitie chez la femme

Le capital capillaire de la femme se situe entre 100 000 et 150 000 cheveux. Les cheveux sont soumis à plusieurs cycles : dans un premier temps le cheveu va pousser, puis dans un second temps il va tomber. On estime à environ 80 le nombre de cheveux que l’on perd naturellement chaque jour. Si vous perdez plus de 100 cheveux par jour, il peut être intéressant de rencontrer un spécialiste de l’alopécie chez la femme afin de trouver une solution personnalisée à votre situation.

Il existe 4 facteurs qui déterminent, ou non, la chute androgénique chez la femme (encore appelée alopécie chez la femme) : la chute ne doit pas être brutale mais progressive, le cheveu doit s’affiner et perdre de son volume, la chute doit durer dans le temps et enfin, la perte de cheveux doit se concentrer sur certaines zones du crâne (comme la zone médiane et frontale par exemple).

Comment réagir face à une chute de cheveux chez la femme ?

Face à une calvitie chez la femme, si vous ne consultez pas, vous prenez le risque de perdre encore plus de cheveux. Il faut donc mettre en place une stratégie dans les meilleurs délais pour préserver votre capital capillaire. La chute de cheveux peut intervenir lors de moments clefs de la vie d’une femme : puberté, grossesse, accouchement, ménopause, etc. C’est alors le bouleversement hormonal qui en est la cause : la sensibilité du cuir chevelu aux hormones androgènes est accrue aboutissant à un affinement et à éclaircissement des cheveux fragilisés.

En consultant un médecin spécialiste de la chute de cheveux chez la femme (calvitie femme), vous pouvez trouver une réponse thérapeutique personnalisée. Une alopécie chez la femme n’est pas une fatalité : des solutions existent.

Pour plus d’informations : voir le prix d’une greffe de cheveux avec le Docteur Boudjema.

Poser votre question