Prendre RDV
en ligne

Les soins des cheveux

Soins contre la chute de cheveux

Les cheveux nécessitent un entretien régulier afin non seulement de les embellir mais aussi de les maintenir en bonne santé. Il convient de faire le point sur la façon de bien entretenir sa chevelure.

L’art du brossage :

brossage chute de cheveuxLe brossage des cheveux doit être effectué deux fois par jour. Il vise à éliminer les poussières et permet d’aérer la chevelure. Il suffit de 10 à 20 coups de brosse, la tête penchée en avant en débutant par la nuque depuis les racines vers les pointes. Une brosse de qualité doit comporter des poils courts et longs pour bien pénétrer la masse capillaire. On peut utiliser une brosse en raquette avec des poils montés sur coussinet pour un brossage en douceur ou une brosse ronde à brushing qui ne doit pas trop tirer sur les cheveux.

Le choix du peigne :

peigneOn peut utiliser différents peignes (en plastique, corne, écaille ou en métal), le tout est qu’ils soient toujours propres avec des dents bien droites. Le peigne mixte alternant dents courtes et longues est idéal pour les cheveux courts. Il faut bien veiller à nettoyer régulièrement ses brosses et ses peignes.

Les shampoings :

soins anti chute cheveuxAutrefois, un shampoing avait pour mission d’être détergent et de laver les cheveux en les débarrassant des impuretés, poussières, sueur et graisses. Aujourd’hui, les shampoings sont devenus non seulement des produits nettoyants mais aussi de véritables produits de soins réparateurs, revitalisants et nourrissants adaptés à chaque type de cheveux. On distingue quatre familles de shampoings :

Les shampoings anioniques : ce sont des shampoings ordinaires à base de potasse et de soude dont la fabrication est simple et bon marché. Ce sont de puissants nettoyants mais leur action caustique fragilise la tige capillaire qui devient rugueuse, cassante ou fourchue aux extrémités. La peau du cuir chevelu peut devenir irritée avec l’apparition de rougeurs et de démangeaisons. Ils sont moins employés de nos jours ou à des concentrations basses en association avec des produits qui en atténuent les effets secondaires.

Les shampoings cationiques : ils sont composés d’Alcools gras qui donnent de la souplesse et de la douceur aux cheveux. Ils sont doués d’un pouvoir bactéricide puissant pour tuer les germes qui infectent les cuirs chevelus squameux. On les utilise souvent dans les shampoings antipelliculaires.

Les shampoings non-ioniques : ce sont des nettoyants très doux à la base des shampoings à usage fréquent. Ils moussent très peu et ont un pouvoir surgraissant et adoucissant surtout sur les cheveux secs.

Les shampoings amphotères : ce sont des shampoings ni acides, ni alcalins et électriquement neutres. Ils ont une activité nettoyante, moussante, adoucissante. Ce sont de très bons shampoings mais dont le prix est élevé.

  • Les shampoings contiennent également des produits adjuvants parmi lesquels :
  • Des émulsifiants qui facilitent le mélange des substances aqueuses et huileuses comme les lécithines.
  • Des épaississants qui donnent de la tenue ou de l’onctuosité au shampoing comme les alginates.
  • Des conditionneurs pour faciliter le démêlage et le peignage, ils donnent aussi de la brillance.
  • Des opacifiants qui protègent les composants contre l’action de la lumière.
  • Des adoucissants pour diminuer l’électrostatisme des cheveux.
  • Des surgraissants pour protéger les cheveux trop secs.
  • Des séquestrants pour neutraliser les eaux trop calcaires.
  • Des conservateurs contre la dégradation des composants et les contaminations par des germes ou champignons.
  • Des embellisseurs pour donner des reflets doux à la chevelure comme la camomille, le henné ou le châtaignier.

Comment choisir un bon shampoing :

Il est assez difficile de choisir le shampoing idéal. Un bon shampoing doit être doux, non alcalin, non détergent et doit laver en douceur. Le choix d’un shampoing doit être orienté en fonction de la nature de vos cheveux : normaux, secs, gras, mixtes ainsi que la nature de votre cuir chevelu (sec ou séborrhéique, avec ou non des pellicules..). Il ne faut pas hésiter à demander l’avis de votre pharmacien, de votre dermatologue ou de votre coiffeur.

Comment réaliser un bon shampoing :

La fréquence habituelle d’un shampoing est de une à deux fois par semaine. On peut alterner les shampoings à usage fréquent et les shampoings traitants.

1. Brosser et peigner préalablement les cheveux de manière à les débarrasser des poussières et cheveux morts.

2. Mouiller toute la chevelure à l’eau tiède car l’eau trop chaude ramollit et écarte les écailles de kératine.

3. Appliquer de préférence une seule dose de shampoing diluée dans un peu d’eau sur la chevelure.

4. Masser délicatement les cheveux du bout des doigts sans les frictionner dans tous les sens.

5. Bien rincer à l’eau tiède puis terminer à l’eau froide pour bien refermer les écailles de kératine. On peut neutraliser l’eau trop calcaire en ajoutant dans la dernière eau de rinçage quelques gouttes de vinaigre ou de jus de citron.

6. Essorer les cheveux avec une serviette propre sans trop frotter.

7. Laisser sécher de préférence à l’air libre ou utiliser un sèche-cheveux pas trop chaud.

8. Recoiffer à la main, à la brosse ou au peigne.

Les autres produits capillaires :

Il existe de très nombreux produits d’entretien capillaires parmi lesquels certains assez anciens dont le but est de donner aux cheveux de la brillance, du gonflant, de les fixer, de les lisser, de les sculpter, de les nourrir ou de faciliter leur démêlage et leur coiffage. Citons parmi ces produits :

Les après-shampoings : ils regroupent toute une gamme de produits sous des formes très variées : crèmes, gels, ampoules, mousses. Ils ont une action démêlante, lissante, assouplissante ou nourrissante en colmatant les espaces situés entre les écailles de kératine. Certains d’entre eux ne se rincent pas.

Les lotions capillaires : ce sont des solutions à base d’huile de pétrole, d’alcool et d’eau qui peuvent être indiquées en friction légère et de manière quotidienne pour soigner les cheveux secs, gras ou les pellicules.

Les fixateurs  et les laques : ce sont des produits qui permettent de maintenir la chevelure bien coiffée mais on leur reproche en séchant de laisser de fines particules sur les cheveux ou d’asphyxier les cheveux. On leur préfère aujourd’hui les gels structurants.

Les gels structurants : ce sont des produits sous forme de gelée transparente ou colorée conditionnée le plus souvent en pot qui s’applique sur les cheveux avec les doigts. Ils ont l’avantage de fixer et de sculpter la chevelure sans la graisser.

Les brillantines : ce sont des produits qui comme leur nom l’indique apportent de la brillance et des reflets aux cheveux en les couvrant d’un film gras. Elles peuvent protéger les cheveux trop secs.

Les mousses coiffantes : ce sont des produits dont la composition permet de bien s’étaler et de traiter la tige du cheveu en assurant son maintien. Elles s’appliquent sur cheveux secs ou légèrement mouillés pour sculpter et modeler la coiffure.

Les sprays : ce sont des produits qui se vaporisent sur les cheveux. Ils ont un effet lustrant sur les écailles des cheveux (à base de silicone) ou un effet fixant sur la chevelure (à base de résines) auxquels peuvent être ajoutés des filtres anti-UV. Les sprays volumateurs s’appliquent sur cheveux secs ou mouillés.

Poser votre question

  1. chardy paris 5 juillet 2016

    bonjour j’ai 23 ans j’ai la calvitie le crane deviens plu en plu clairement on voit que jai la calvitie . je voudrai savoir peut t’on procéder a une intervention

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA 13 juillet 2016

      Bonjour Chardy,
      Afin de voir si vous pouvez bénéficier d’une greffe de cheveux, il est nécessaire d’être examiné en consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  2. Albert de Paris 26 octobre 2015

    Bonjour, J’ai lu sur Internet via différents blogs et forums que les masques aux oignons sont les meilleurs soins contre chute cheveux. Je souhaiterais avoir votre avis la dessus ? Pensez vous que cela soit vraiment bénéfique ?

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA 3 novembre 2015

      Bonjour Albert,
      Il m’est difficile de répondre à votre question car je reste assez méfiant sur les vertus supposées de plantes ou autres fruits ou légumes appliqués en masque sur la chevelure d’autant plus que ces informations émanent de forums sur internet. A ma connaissance, l’application de masques aux oignons n’a jamais combattu la chute des cheveux.
      cordialement
      Dr Boudjema