Traitements futurs

Clonage capillaire future solution contre la calvitie ?

La lotion ou le médicament miraculeux qui permettrait de faire repousser les cheveux de manière sûre et efficace chez toutes les personnes atteintes de calvitie n’existe pas encore. De nombreux laboratoires travaillent sur la mise au point de nouvelles molécules antichute ainsi que sur différentes voies de recherche parmi lesquelles :

Le clonage des cheveux en laboratoire

clonage capillaireLe «clonage des cheveux» consisterait à prélever les cellules germinatives des bulbes capillaires chez un individu, puis à les mettre en culture en laboratoire pendant plusieurs semaines de manière à les démultiplier puis à réinjecter ces nouvelles cellules au niveau du cuir chevelu pour donner de nouveaux cheveux. L’intérêt essentiel d’une telle méthode par rapport à la greffe de cheveux actuelle serait de pouvoir disposer d’une source inépuisable de cheveux chez les personnes très chauves ne disposant plus d’une couronne suffisamment fournie. Plusieurs essais expérimentaux ont été conduits dès 2008 chez la souris et ont permis de constater une repousse désorganisée de nouveaux cheveux malheureusement dépigmentés. Quelques essais cliniques chez l’homme n’ont toujours pas montré d’amélioration notable pour être diffusés plus largement d’autant plus que l’on connaît mal le devenir des cellules clonées à moyen ou long terme ainsi que leur innocuité sur l’organisme et d’autre part on ne sait toujours pas si ces cellules seraient capables de se renouveler à vie. Ces études sont conduites par plusieurs laboratoires dans le monde parmi lesquels Intercytex  et Aderans. Le « clonage des cheveux » n’a toujours pas obtenu d’autorisation de mise sur le marché aux USA et les résultats mitigés ainsi que son coût certainement plus élevé qu’une greffe de cheveux ne permettent pas d’envisager sa diffusion avant de nombreuses années.

En avril 2012 une équipe de chercheurs Japonais (Toyoshima et coll.) a annoncé avoir réussi à reproduire des cheveux complets sur des souris de laboratoire à partir de cellules extraites de follicules humains. Il s’agit d’une découverte interessante dans la pespective de traiter dans le futur des personnes atteintes de calvitie très importante.

L’auto-clonage des cheveux

auto-clonage des cheveuxL’auto-clonage des cheveux consiste à prélever au niveau de la couronne une racine de cheveux par traction ou “arrachage” à l’aide d’une pince à épiler et à la réimplanter immédiatement sur la zone chauve dans une micro-incision après avoir été mise en contact avec un « agent de cicatrisation ». Des études conduites en 2010 par les médecins américains J. Cooley et G. Hitzig utilisant le produit MatriStem ® de ACell ® ont montré non seulement que la racine implantée donnait naissance à un nouveau cheveu mais qu’en plus (phénomène inattendu) de nouveaux cheveux pouvaient apparaître à proximité  de la racine implantée. D’autre part à l’endroit même où la racine a été extraite, un nouveau cheveu s’est reformé, ce qui laisse à penser qu’il pourrait être à nouveau extrait de la même manière. Ces résultats préliminaires  très encourageants nécessitent d’autres investigations  auxquelles nous nous associons. Le problème est de savoir si les nouveaux cheveux  auront les mêmes caractéristiques  à moyen ou long terme (texture, diamètre, longueur…)  que des cheveux normaux et s’ils repousseront de manière permanente et définitive. Si tel était le cas, la couronne de cheveux constituerait une source ou réserve de cheveux infinie. Cette perspective serait  particulièrement interessante pour traiter les personnes actuellement exclues du champ de la greffe de cheveux pour insuffisance de densité capillaire au niveau de la couronne.

La revitalisation capillaire ou stimulation capillaire

revitalisation capillaireLa revitalisation capillaire ou stimulation capillaire est une technique récente qui consiste à stimuler ou engendrer la croissance des cheveux par l’injection locale de fractions cellulaires sanguines conjointement à la stimulation de facteurs de cicatrisation. Des études récentes on montré que l’injection de facteurs plaquettaires sanguins (PRP) dans le cuir chevelu associée à la réalisation d’une multitude de scarifications (micro-blessures) cutanées sous anesthésie locale étaient susceptibles de stimuler la croissance de cheveux miniaturisés et d’augmenter la densité capillaire. Il s’agit d’une petite intervention médicale d’environ 1 heure qui consiste à effectuer un prélèvement sanguin, à centrifuger le sang prélevé pour en extraire la fraction plaquettaire laquelle est aussitôt réinjectée localement dans le cuir chevelu. Cette technique ne présente pas de risque de rejet ou de contamination puisque les éléments injectés proviennent du même patient. Si certains résultats semblent être encourageants, il est nécessaire de disposer d’un recul suffisant pour la voir mettre en pratique courante.

  1. Mar de Nantes décembre 2, 2016

    Bonjour je souffre d une alopécie androgénique et je voudrais savoir quand le clonage capillaire pourra être réalisable ?

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA décembre 18, 2016

      Bonjour Mar,
      Le clonage capillaire est toujours à l’état de recherche et d’expérimentation et ne peut donc pas être proposé pour le moment. La seule alternative actuellement efficace pour remplacer des cheveux perdus reste la greffe de cheveux.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  2. Eric de chambery novembre 30, 2016

    Bonjour,

    Que pensez vous de la méthode FUE, donne t elle des résultats satisfaisants et combien de séances faut il pour retrouver un bonne densité capillaire

    Cordialement

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA novembre 30, 2016

      Bonjour Eric,
      Il existe deux principales méthodes de greffes de cheveux qui se distinguent entre elles par la façon dont les cheveux sont prélevés à l’arrière de la tête. La technique FUE ou technique « sans cicatrice » linéaire consiste à prélever les greffons à l’aide d’un micro-punch directement à l’arrière de la tête en laissant des petits trous qui cicatriseront en quelques jours sans laisser de trace. Nous employons préférentiellement cette méthode FUE chez les personnes qui souhaitent adopter une coupe de cheveux très courte à l’arrière et sur les côtés de la tête. Les résultats sont très satisfaisants et dépendent de nombreux critères définis le jour de la consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  3. Nath Fisher novembre 25, 2016

    Bonjour,

    Je voulais avoir deux renseignements, la greffe cheveux par cheveux laisse t’elle des cicatrices ? Est-il aussi possible que les cheveux réinplantés soient de nouveau soumis à la testostérone et rechutent malgré leur résistance présuposée ?

    Le clonage capillaire a t’il encore avancé ?

    Cordialement.

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA novembre 30, 2016

      Bonjour Nath,
      La greffe cheveux par cheveux ne doit pas laisser de cicatrices visibles. Les cheveux réimplantés sont résistants et ne doivent plus retomber lorsqu’ils ont été prélevés au bon endroit au niveau de la couronne.
      Le clonage capillaire est toujours en phase d’expérimentation et donc non encore disponible.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  4. François Nantes novembre 16, 2016

    Bonsoir Monsieur, j’ai fai une intervention il y a déjà un an il devait me greffer 4000 greffons et à mon avis j’en ai eu que 1000. Le médecin me disait que mes cheveux étaient faibles et fins alors que ma coiffeuse m’a toujours dit que j’en avais beaucoup pour une belle intervention capillaire donc je déduis que c’était une arnaque. Il me reste le vertex à faire comment pourrais-je solutionner mon problème capillaire pourriez vous m’aidez. Cordialement.

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA novembre 30, 2016

      Bonjour François,
      Je suis assez surpris par la quantité très importante de greffons (4000 greffons!!) qui vous avait été promise. Avez-vous été opéré à l’étranger? Quelle technique de greffe a été employée? Quelle a été la durée de votre opération? Avez-vous recontacté le médecin qui vous a opéré? Quoiqu’il en soit, si vous souhaitez réaliser une nouvelle greffe de cheveux, il est indispensable d’être examiné en consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  5. Guillaume de Paris novembre 5, 2016

    Bonjour Docteur,
    J’ai 30 ans et je perds mes cheveux sur quasiment l’ensemble du crâne. Admettons que je veuille anticiper une opération de greffe tant qu il m’en reste encore un peu, quel serait alors le budget à prévoir pour corriger l’ensemble de la zone et en combien d’opérations serait-il possible de le faire ?
    Questions subsidiaire. J’ai les cheveux frisés et blond, cela est-il un atout ou un désavantage pour ce type d’opérations ?
    Merci d avance pour vos conseils.
    Cordialement
    Guillaume

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA novembre 5, 2016

      Bonjour Guillaume,
      Il n’est pas nécessaire d’avoir perdu tous ses cheveux pour entreprendre une greffe capillaire. Il est tout à fait possible, par anticipation, de densifier une chevelure qui se clairsème progressivement en implantant de nouvelles racines entre vos cheveux existants. La quantité de greffons nécessaire et le nombre de séances dépendent du degré de la calvitie et ne peuvent être définis qu’après vous avoir examiné en consultation. Le fait d’avoir des cheveux blonds ou frisés n’a pas d’incidence particulière pour réaliser une greffe de cheveux.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  6. Jean Jacques octobre 13, 2016

    bonjour,
    j’ai fait une opération de greffe de cheveux il y a trois mois et j’ai pris aucun médicament ou complément alimentaire après la greffe. je veux savoir quand est ce que la repousse des cheveux greffés aura lieu et après combien de temps puis-je faire une deuxième greffe pour améliorer encore plus ma chevelure.
    merci docteur

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA octobre 16, 2016

      Bonjour Jean Jacques,
      Généralement la repousse des cheveux débute 3 mois après l’opération. Il est possible dans certains cas que la repousse survienne plus tard entre le 6ème et 9ème mois. Je vous conseille donc d’attendre encore un peu. Une deuxième greffe est possible 3 à 6 mois après la première opération mais il vaut mieux attendre que les cheveux greffés soient ressortis.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  7. Nicola de Binche septembre 13, 2016

    Bonjour , je fais actuellement ce qu’on appel une pseudo peulade de brocq … suite a une reaction alergique (produit) mais qui continue a se manifester , lors de stress intense et en function des periode. pourriez vous me dire si une greff peut fonctionner sur ce genre de pathologie. je perd de plus en plus de cheveux jusqu’a avoir des petits trous circulaire de 1cm un peut partout et meme au contour et a l’arriere du crane …

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA septembre 13, 2016

      Bonjour Nicola,
      D’après ce que vous décrivez, je vous invite à suivre dans un premier temps les conseils de votre médecin traitant ou votre dermatologue. Avant d’envisager une éventuelle greffe de cheveux, il sera nécessaire d’être examiné en consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  8. Didier de Grenoble mai 8, 2016

    Bonjour,
    Que pensez-vous du traitement par LED pour stabiliser une chute de cheveux, voire même favoriser la repousse notamment après une greffe de cheveux ? Il semblerait que ce traitement par LED pourrait être aussi associé à la mésothérapie du cuir chevelu et pourrait ainsi donner de très bons résultats.
    L’avantage d’un tel traitement par LED est qu’il n’y aurait pas d’effets secondaires en comparaison aux traitements classiques (Minoxidil à 5% et Finasteride).
    Le traitement PRP autologue est-il autorisé et si oui à quelles conditions ?
    Cordialement
    Didier

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA mai 11, 2016

      Bonjour Didier,
      Le traitement par LED (lumière) permet en effet dans certains cas d’avoir un effet bénéfique pour stabiliser une chute de cheveux transitoire. Ce traitement peut également être associé à la mésothérapie. Cependant, lorsque la calvitie est avérée, ce genre de traitement est sans effet pour remplacer les cheveux perdus.
      Concernant le traitement PRP, jusqu’à ce jour est autorisé lorsque réalisé selon un protocole précis en conformité avec la législation en vigueur.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  9. jack mai 7, 2016

    bnjour jai fait le tatouage capillaire chez f.u.r canada
    esque si je ferai la
    prp sa efacera mon tatouage !!
    et pour le clonage cest pour quand ?!? merci

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA mai 11, 2016

      Bonjour Jack,
      Il n’y a pas de raison particulière qu’une séance de PRP (injection locale de facteurs plaquettaires pour stimuler la croissance des cheveux) puisse effacer votre tatouage du cuir chevelu. Concernant le clonage des cheveux, nous y travaillons de manière permanente mais ce n’est malheureusement pas encore au point pour être appliqué à l’homme aujourd’hui.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  10. Dodo bxl avril 19, 2016

    Bonjour je suis une femme de 37 ans et je souffre d alopécie androgeique. Je mets du minoxidil 5% une fois par jour depuis 1 an. Après le shedding des premières semaines j ai eu une répousse mais depuis plusieurs mois je perds z nouveau bcp mes cheveux qui s affinent et qui ont des longueurs différentes.
    Je souffre de ne plus pouvoir coiffer mes cheveux comme je le souhaite.
    Je voudrai savoir si il est possible de faire une micro greffe pour camoufler la raie qui s allonge a l arrière et au dessus du vertex ? On m a dit que je risquais d abîmer le cuir chevelu car la calvitie n est pas encore assez importante. Faut il attendre que ça se voit pour corriger la raie un peu clairsemée ?

    Grand merci

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA mai 1, 2016

      Bonjour Dodo,
      Il est effectivement possible de réaliser une greffe de cheveux pour densifier une chevelure clairsemée même localement en plaçant de nouvelles racines entre vos cheveux existant. Il n’est pas forcément nécessaire d’attendre que la calvitie soit plus importante pour bénéficier d’une greffe. Il est nécessaire d’être examinée en consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  11. joseph de nimes avril 8, 2016

    Bonjour Docteur

    J’ai subit une greffe de cheveux y à 10 ans,je garde toujours des cicatrices sur la zone donneuse (derrière le crane).

    pensez vous qu elle existe des solutions afin de réparer les cicatrices? Merci

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA avril 18, 2016

      Bonjour Joseph,
      Généralement nous pouvons réparer sous anesthésie locale une ancienne cicatrice du cuir chevelu selon plusieurs méthodes:
      – si la cicatrice s’est élargie, on peut retirer la partie blanche et refermer immédiatement selon la technique de suture trichophytique de manière à ce que la cicatrice soit quasi invisible.
      – On peut également réaliser une greffe de cheveux FUE sur la partie blanche de la cicatrice.
      – On peut enfin réaliser une dermopigmentation SMP consistant à réaliser de micro-points de tatouage sur la partie blanche de la cicatrice.
      Pour savoir quelle est la meilleure solution à appliquer dans votre cas, il est nécessaire d’être examiné en consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  12. otto Crosne mars 29, 2016

    J’ai eu une greffe des cheveux il y a 23 ans (bandelette, ) qui a bien marché. Mais sur le dessus de la tête il faut ré-implanter…
    Questions : J’ai 71 ans, c’est encore faisable ? Je preferais la solution FUE. J’ai un leger psoriasis (depuis 40 ans) sur le dessus de la tête (et aux ongles), l’operation est elle quand meme possible ? Cordialement OW

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA avril 5, 2016

      Bonjour Otto,
      De manière générale, il est possible de réaliser une nouvelle greffe de cheveux (même 20 ans après une première greffe) à la condition qu’il reste encore suffisamment de cheveux à l’arrière de la tête (au niveau de la couronne).Les deux techniques FUT ou FUE peuvent être employées en fonction de critères définis lors de la consultation. Votre âge (71 ans) ne constitue pas une contre-indication, le tout est d’être en bonne santé. Il est donc nécessaire d’être examiné en consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  13. Philip février 27, 2016

    bonjour Dr

    Que pensez vous de cette nouvelle technique de greffe ci dessous ? verra elle le jour bientot ?

     » Des chercheurs américains ont découvert une technique de greffe capillaire expérimentée sur des souris permettant de faire repousser jusqu’à six fois plus de cheveux que les méthodes actuellement utilisées, selon une étude publiée jeudi.
    En greffant par exemple 200 cheveux selon une trame et avec une densité particulière, ces scientifiques ont pu faire repousser jusqu’à 1200 cheveux, expliquent-ils dans leur étude parue dans la revue scientifique américaine Cell.
    «Ces travaux ouvrent la voie à une nouvelle approche potentielle pour traiter la calvitie», juge Cheng-Ming Chuong, un dermatologue de la faculté de médecine Keck de l’Université de Californie du Sud, le principal auteur……

    merci

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA mars 9, 2016

      Bonjour Philip,
      J’imagine que l’article scientifique auquel vous faites référence est celui paru dans la revue Cell en avril 2015 et intitulé « Organ-Level Quorum Sensing Directs Regeneration
      in Hair Stem Cell Populations ».
      Pour information, il ne s’agit pas de greffer des cheveux qui se « démultiplieraient ». L’article relate une expérience réalisée sur des souris chez lesquelles des poils ont été arrachés selon un dessin géométrique particulier ce qui a eu pour conséquence l’augmentation (assez inattendue) du nombre de poils à proximité de la zone épilée. Ce phénomène très intéressant semble suggérer que le micro-traumatisme provoqué par l’arrachage des poils a pu libérer sous la peau des facteurs biologiques et cellulaires particuliers qui ont stimulé la croissance de nouveaux cheveux. Il s’agit donc de travaux de recherche qui viennent conforter de nombreux autres travaux. Quoiqu’il en soit, s’agissant d’études préalables effectuées sur l’animal, il sera nécessaire d’attendre encore leurs validations sur l’homme.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  14. Rose de Paris février 13, 2016

    Bonjour docteur,
    Merci pour votre réponse de décembre 2015. Je reviens vers vous car j’aimerais savoir si la nature des cheveux peut changer plusieurs fois ? Je m’explique :
    D ‘origine asiatiaque et africaine, j’avais hérité du coté asiatique capillairement; en effet mes cheveux étaient lisses, soyeux et raides à tel point qu’ une barrette de cheveux ne pouvait pas tenir, elle glissait et tombait à peine installer.
    Hors à mes 8 ans j’ai eu une crise de FURONCLES sur tout le cuir chevelu. Le traitement appliqué à l’ époque (1963) était du PÉTROLE HANN ROUGE, et ce pendant plusieurs mois. Au final de ce traitement j’avais perdu tous mes cheveux!!!
    et à la repousse; ils étaient secs, cassants et CRÉPUS.
    Quelques années plus tard, je constate que mes cheveux qui ont blanchis sont raides!!!
    Merci, pour votre réponse.

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA février 17, 2016

      Bonjour Rose,
      Il est possible effectivement qu’au cour de la vie, la texture des cheveux soit modifiée à la suite d’un phénomène pathologique ou traumatique. Nous ne connaissons malheureusement pas pour l’instant le mécanisme exact pouvant expliquer ces modifications structurelles des cheveux.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  15. yohan Poitier février 10, 2016

    Bonjour Docteur,

    J’ai une perte de cheveux sur le sommet du crâne d’environ 10 cm de diamètre . J’envisagerais de faire une greffe par FUE mais je voulais savoir si cette technique est visible et surtout si la reprise d’une vie sociale et professionnelle normale (sans que cela se voie ) est possible dès le lendemain de l’intervention ?
    Merci par avance

    Cdlt

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA février 11, 2016

      Bonjour yohan,
      Généralement lorsque nous réalisons une greffe de cheveux sur le dessus du crâne, la zone greffée (où ont été placés les greffons) peut passer inaperçue aux yeux de l’entourage à condition qu’il persiste encore des cheveux primitifs sur la région antérieure. Concernant la zone donneuse (la couronne de cheveux à l’arrière ou sur les côtés de la tête) où vont être prélevés les greffons FUE : si vos cheveux sont suffisamment longs (environ 2 cm de long), il est possible de rendre invisible le prélèvement. Par contre si vos cheveux sont très courts à l’arrière, la zone de prélèvement (avec une multitude de petits trous correspondant au retrait des greffons) risquerait d’être visible par votre entourage dans les jours qui suivent l’intervention. Il est donc nécessaire d’être examiné en consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  16. Nani de Lille février 10, 2016

    Bonjour docteur, au bout du 5ème mois a combien estimez vous la repousse en % sur une greffe de 4000? Dans l’attente de vous lire merci

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA février 11, 2016

      Bonjour Nani,
      Il est très difficile de répondre avec précision à votre question. De manière générale, les cheveux commencent à repousser 3 mois après l’opération. Ils vont repousser de manière autonome à une vitesse d’environ 1 à 2 cm par mois. Il faut donc être patient. Dans certains cas, les cheveux repoussent juste après l’opération et dans d’autres cas (plus rares) à partir de 6 mois. Quoiqu’il en soit le résultat définitif d’une greffe de cheveux s’apprécie entre 9 et 12 mois.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  17. Florent, Boulogne-sur-Mer janvier 23, 2016

    Bonjour Dr, j’aimerai avoir quelques informations qu’en a la Galéatomie s’il vous plait, êtes vous pour, dans quel cas ? Ect
    Une clinique en Belgique la propose pour 1600 euros, si ça peut remplacer un traitement quotidien je me dis pourquoi pas. Qu’en pensez vous ?
    Merci d’avance,
    Cordialement
    Florent

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA janvier 27, 2016

      Bonjour Florent,
      La galéatomie est une intervention chirurgicale assez ancienne qui consiste à réaliser des incisions de la Galea (membrane située entre le cuir chevelu et l’os du crane) afin soit-disant de modifier la vascularisation du cuir chevelu et de « stopper la chute des cheveux ». On a pensé à une époque que le flux sanguin avait un rôle important dans la chute des cheveux, mais il s’est avéré que ce n’était pas le cas. Aucune publication ou étude scientifique sérieuse n’a apporté la preuve que la Galéatomie pouvait enrayer la chute des cheveux et favoriser la repousse des cheveux. Je ne peux donc pas cautionner cette technique en l’état actuel de nos connaissances.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  18. Dilmi janvier 21, 2016

    Bonjour,
    Je vais faire un PRP la semaine prochaine car j’ai une chute des cheveux depuis 2012, je veux savoir s’il y a pas des effets secondaires.
    Merci

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA janvier 26, 2016

      Bonjour Dimli,
      La technique PRP signifiant « Platelet Rich Plasma » consiste à injecter des facteurs sanguins plaquettaires dans le cuir chevelu afin de stimuler la croissance des cheveux. Il s’agit d’une technique assez récente qui a donné de bons résultats dans certains cas. La technique consiste à vous prélever un échantillon de sang dans un tube (prise de sang) puis à centrifuger immédiatement le tube sanguin dans un appareil spécial (centrifugeuse) afin d’en récupérer la fraction plaquettaire qui est ensuite réinjectée localement dans votre cuir chevelu de manière très superficielle et indolore comparable à la mésothérapie. Comme il s’agit de votre propre sang qui est réinjecté, il n’y a pas de risque de rejet. Si la technique est réalisée dans les règles de l’art, il n’y a pas d’effets secondaires.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  19. Rose de PARIS décembre 1, 2015

    Bonjour,
    J’ai 60 ans, ménopausée depuis mes 50 ans, sous THS depuis 9 ans .
    Hors depuis 2 ans j’ai une calvitie frontale qui s’ est installée et s’ est étendue, me dégarnissant la tête sur 2 bons cm.
    Ma gynécologue me dit que c’est dû à mon taux d’homones masculines qui a pris le dessus sur mes hormones féminines.
    Et j’en conclue que malgré le THS : mes hormones féminines doivent surement êtres encore TRES TRES inférieurs aux hormones masculines; puisque l’inverse ne se fait pas !!!!!
    J’en déprime, et je me demande jusqu’ou ça vas aller?.
    Alors croyez moi que je guette les avancées de la médecine sur le clonage des cheveux, et j’espère de toutes les forces que les recherches vont aboutir très prochainement à un résultat positif.
    Rose

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA décembre 7, 2015

      Bonjour Rose,
      De manière générale, il est possible de réaliser une greffe de cheveux chez les femmes dans le cadre d’une alopécie d’origine hormonale. Cependant il est nécessaire d’être bien examinée lors d’une consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  20. Samy Nice novembre 25, 2015

    Bonjour,
    J’ai des cheveux afro, pensez-vous qu’il est possible de bénéficier d’une greffe de cheveux concluant, je suis sous traitement propecia pour ralentir la chute des cheveux, j’en ai encore, dans l’idéal j’aimerai avoir autant de cheveux qu’un Pharrell Williams, est-ce vraiment possible?
    Cordialement Samy

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA décembre 6, 2015

      Bonjour Samy,
      La greffe de cheveux peut tout à fait être appliquée aux cheveux « afro ». Cependant il est nécessaire d’être examiné en consultation afin de voir ce qu’il est possible de réaliser dans votre cas. Concernant votre souhait d’avoir les cheveux de Pharell Williams, je ne peux évidemment pas me prononcer…
      cordialement
      Dr Boudjema

  21. Nicolas de Paris octobre 30, 2015

    Bonjour,
    Je me demande juste si étant donné qu’il s’agit d’une expérience très récemment conclue, ne serait ce pas un rêve trop farfelue? ou bien pourrions-nous vraiment bénéficier de ce clonage capillaire dans le futur ? Merci.

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA octobre 30, 2015

      Bonjour Nicolas,
      Il est vrai que le clonage capillaire serait une solution très séduisante pour les personnes qui n’ont pas assez de cheveux au niveau de la couronne (là où l’on prélève habituellement les greffons lorsque l’on réalise une greffe de cheveux). Cela permettrait de disposer d’une source inépuisable de cheveux sans appauvrir la réserve de cheveux à l’arrière de la tête. Il faut bien comprendre que le clonage capillaire est toujours à l’état expérimental chez l’animal et qu’il n’existe pas encore d’application chez l’homme même si certaines « cliniques » peu scrupuleuses prétendent l’employer de manière trompeuse. De nombreux chercheurs et laboratoires travaillent sur le clonage des cheveux mais aucune publication scientifique d’essais réussis sur l’homme n’a encore vu le jour. Nous travaillons sur la multiplication capillaire comme d’ailleurs sur d’autres voies de recherche comme la mise au point de traitements locaux visant à « réveiller » les cellules souches encore présentes dans le cuir chevelu afin de faire repousser les cheveux. Nous sommes confiants qu’un tel traitement puisse voir le jour. Il reste à savoir quand…

  22. seb de quimper bretagne octobre 24, 2015

    j ai 33 ans et je porte un complement capilaire depuis 5 ans et je commence a en avoir marre j ai l impression de faire une allergie des plaquee rouge sur le front il me reste pas bcp de cheveux j envisage une greffe si possible

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA octobre 29, 2015

      Bonjour Seb,
      Si vous êtes porteur d’un complément capillaire (prothèse capillaire ou perruque) et que vous avez des plaques rouges sur le front, j’imagine que votre prothèse est fixée par collage sur le devant et que vous présentez une irritation ou une allergie à l’adhésif. Si vous souhaitez vous débarrasser de votre complément capillaire, il est possible de réaliser une greffe de cheveux à condition toutefois que la couronne (à l’arrière et sur les côtés de la tête) soit de bonne qualité c’est-à-dire avec suffisamment de cheveux à prélever. Dans ce cas (si ce n’est déjà fait) il est nécessaire de demander à votre prothésiste d’adapter des « clips de fixation » à l’arrière et sur les côtés de votre prothèse de manière à pouvoir la retirer et la remettre facilement après l’intervention éventuelle de greffe de cheveux, le temps que les cheveux greffés repoussent sous la perruque dans les 3 à 4 mois qui suivent l’intervention. Ainsi, lorsque tous les cheveux auront repoussé sous la prothèse, vous pourrez la retirer définitivement afin qu’il n’y ait pas trop de changement vis à vis de votre entourage.
      L’idéal serait de venir en consultation afin de voir s’il est possible ou non de réaliser une implantation capillaire dans votre cas.
      Cordialement
      Dr Boudjema

Poser votre question