Prendre RDV
en ligne

Questions sur l’avant opération

Informations avant une greffe de cheveux

En quoi consiste la première consultation ?

La première consultation permet de vous examiner en détail, d’effectuer un examen densitométrique capillaire, de vous expliquer les techniques utilisées en vous montrant de nombreux résultats et d’établir un devis personnalisé très précis avant une greffe de cheveux.

Est-il possible de vous adresser par email des photographies pour un devis ou une estimation ?

Oui, à condition que les photographies soient de bonne qualité et prises selon des incidences particulières : tête de face, de profil, de dessus et arrière, prise sans flash et à la lumière naturelle. (voir Estimation en ligne)

Faut-il ou non se laver les cheveux le jour de la première consultation ?

Cela n’a pas d’importance.

Faut-il avoir les cheveux d’une certaine longueur le jour de la première visite ?

Il vaut mieux ne pas se raser la tête de manière à mieux visualiser les zones à regarnir. Si les cheveux sont trop courts, le médecin ne pourra évaluer de manière précise les zones nécessitant une greffe de cheveux et surtout la densité de votre zone donneuse, élément clé d’une intervention de greffe de cheveux.

Faut-il réaliser un shampoing la veille ou le matin de l’opération ?

Oui, il faut se laver les cheveux soit la veille ou le matin de l’opération avec son shampoing habituel et ne pas mettre de gel sur les cheveux.

Est-il possible de réaliser une teinture de cheveux avant l’opération ?

Oui, on peut réaliser une teinture habituelle ou shampoing colorant de préférence 3 jours avant l’opération afin de mieux visualiser les cheveux blancs au niveau de la couronne lors du prélèvement

Faut-il réaliser des massages du cuir chevelu avant une intervention de greffe de cheveux ?

Non, les massages ne sont pas nécessaires, il faut juste faire un shampoing normal.

Faut-il prendre un traitement particulier avant l’opération ?

Non, ce n’est pas nécessaire. Cependant dans certains cas on peut débuter un traitement antibiotique et anti-inflammatoire la veille de l’intervention qui sera poursuivi pendant quelques jours après.

Est-ce que la prise de certains médicaments est interdite pour réaliser une greffe ?

Oui, il ne faut pas prendre certains médicaments qui augmenteraient les saignements tels que l’Aspirine, ou certains anti-inflammatoires, ou des anticoagulants. Tout cela doit être précisé lors de la première consultation.

Prenant un traitement depuis des années pour une hypertension artérielle, y-a-t ’il des précautions particulières à prendre pour se faire greffer ?

Il n’y a pas de précaution particulière à prendre cependant il ne faut pas interrompre par exemple un traitement sous bétabloquants. Tout cela doit être précisé lors de la première consultation.

Faut-il avoir les cheveux courts ou longs le jour de l’opération ?

Cela dépend de la technique de greffe employée. Pour la technique FUE, si l’on réalise un rasage partiel des cheveux sur plusieurs étages à l’arrière de la tête, il vaut mieux que les cheveux soient longs (4 cm environ) afin de pouvoir cacher les petits trous dans la zone prélevée en fin d’intervention. Si la quantité de greffons est importante, il sera nécessaire de raser totalement la couronne (à l’arrière et sur les côtés) le jour de l’opération. Les petits trous cicatrisent très vite et ne seront visibles que pendant quelques jours après l’opération, les cheveux repoussant rapidement à ce niveau. Pour la technique FUT, il vaut mieux que les cheveux aient au moins 1 à 2 cm de longueur à l’arrière de la tête pour pouvoir cacher provisoirement la zone de prélèvement. Quelle que soit la technique employée, nous ne rasons jamais les cheveux sur le dessus de la tête. Il faut venir avec sa coiffure habituelle.

Quels sont les traitements contre la chute de cheveux compatibles avec une greffe de cheveux ?

Une greffe de cheveux peut être combinée avec d’autres traitements qui vont stimuler la pousse des cheveux ou qui vont venir la compléter. Parmi eux :

Les injections de PRP : cette technique parmi les plus récentes permet de stimuler les bulbes pileux et relancer la production de cheveux. Concrètement, il s’agit d’injecter dans les zones dégarnies, mais là où les bulbes sont encore actifs, du plasma riche en plaquette autologue, c’est-à-dire provenant du patient lui-même. Après une prise de sang classique, et après centrifugation du sang prélevé, on récupère immédiatement la fraction plaquettaire riche en “facteurs de croissance” qui est réinjectée dans le cuir chevelu. Ces injections permettent de stimuler et d’accélérer la repousse des cheveux dans certaines indications.

• La dermographie capillaire ou micropigmentation du cuir chevelu : cette technique cosmétique d’avant-garde consiste en l’utilisation de pigments spéciaux de la même couleur que vos cheveux et qui vont venir “tatouer” votre cuir chevelu. En résulte une impression de densité immédiate et durable. Elle peut se combiner parfaitement à une greffe de cheveux lorsque celle-ci n’est pas en mesure d’apporter suffisamment de densité (cheveux très fins, zone donneuse pauvre) ou comme une alternative lorsque que des implants ne sont pas envisageables. Généralement, la dermopigmentation est envisageable à distance de la greffe de cheveux.

• Les traitements topiques comme le Minoxidil en lotion peuvent être poursuivis 10 jours après une greffe capillaire. Ils permettent notamment de garder le plus longtemps possible les cheveux primitifs (touchés par la calvitie mais qui ne sont pas encore tombés).

• Le traitement contre la calvitie tel que le Finasteride en comprimé, peut parfaitement être poursuivi immédiatement après une greffe de cheveux.