Prendre RDV
en ligne

Questions sur les traitements futurs

Informations sur les futurs traitements de la calvitie

Qu’est-ce que le clonage des cheveux en laboratoire ?

Le « clonage des cheveux » est le terme employé pour désigner la multiplication théoriquement infinie des cheveux en laboratoire et au fait de les réimplanter plusieurs semaines après leur prélèvement sur le même individu. Cette technique n’est toujours pas au point et nécessite encore des années de recherche avant de la voir mise en application. Cette technique est également appelée « Hair Multiplication ».

Plutôt que d’entreprendre une greffe de cheveux dès maintenant, ne vaut-il pas mieux attendre que le clonage soit au point ?

Il s’agit de deux techniques différentes et complémentaires. On peut tout à fait bénéficier d’une greffe de cheveux dès à présent. Le clonage des cheveux n’aura d’intérêt que si la réserve de cheveux au niveau de la couronne est épuisée. D’autant que même si les recherches sont nombreuses et relativement prometteuses dans ce domaine, de nombreuses années passeront avant une mise sur le marché officielle.

Qu’est-ce que la technique « PRP » ?

La technique PRP signifiant « Platelet Rich Plasma » consiste à injecter des facteurs sanguins plaquettaires dans certains tissus du corps humain dans le but de les réparer localement. Cette technique, déjà utilisée depuis une dizaine d’années dans différentes disciplines médicales (orthopédie, rhumatologie, chirurgie maxillo-faciale etc…) est employée depuis peu dans le traitement de la calvitie pour ralentir la chute des cheveux ou encore favoriser la cicatrisation après une greffe de cheveux. Il a pour effet de stimuler la repousse des cheveux et s’avère être un bon complément à une greffe capillaire dans certaines indications.

Et la dermographie capillaire (ou dermopigmentation des cheveux) ?

Il ne s’agit pas vraiment d’un traitement futur, mais d’une alternative cosmétique très intéressante et relativement récente pour remédier à la calvitie, ou plutôt la dissimuler. Cette technique – appelée également trichopigmentation – permet de donner l’illusion de petits cheveux en phase de repousse sur le crâne pour un effet rasé de près, ou permet d’atténuer le contraste entre la peau et les cheveux dans le cas d’une faible densité ou de cheveux très fins mais que l’on souhaite garder longs. Les pigments utilisés sont des pigments spécialement conçus pour cette technique et non pas des encres de tatouages.

Le praticien utilise un stylet spécifique – un dermographe – pour placer les pigments sous la peau du cuir chevelu : ils seront de la même couleur que les cheveux du patient.

La micropigmentation du cuir chevelu est conseillée lorsqu’une greffe de cheveux n’est pas envisageable ou en complément de celle-ci, ou pour camoufler une cicatrice mal réalisée d’une greffe de cheveux FUT ou encore pour camoufler des petites taches blanches suite à une greffe de cheveux FUE , ou encore chez les personnes souffrant d’alopécie (androgénétique, diffuse, pelade).

Le résultat n’est pas complètement permanent (et heureusement, cela permet des évolutions) mais durable ; quelques retouches sont à prévoir, en moyenne tous les 3 à 5 ans.