Prendre RDV
en ligne

Blog

La chute saisonnière des cheveux : quelles solutions ?

La chute saisonnière des cheveux

Quel magnifique spectacle que de voir les feuilles des arbres se dorer peu à peu en fin de l’été pour tomber à l’automne… Pourtant, lorsque vos cheveux subissent le même sort, l’image devient soudainement beaucoup moins poétique ! En effet, aux importants changements de saison, c’est-à-dire à l’automne et au printemps, les cheveux ont tendance à s’affaiblir et à tomber. Pas d’inquiétude, il s’agit d’un phénomène normal et naturel ! Alors, quelles en sont les causes ? Et surtout, comment limiter cette chute de cheveux saisonnière ?

Quelles sont les causes de la chute de cheveux saisonnière ?

La chute de cheveux saisonnière peut être liée à tout un tas de facteurs différents :

  • En été, le soleil, l’eau de la mer et le sable ont tendance à abîmer les cheveux. Ces derniers deviennent plus cassants et disparaissent petit à petit. Cependant, des cheveux abîmés peuvent mettre plusieurs semaines à plusieurs mois pour tomber… Leur chute intervient donc en automne.
  • Le changement de luminosité agit aussi sur les hormones. Or, ces dernières ont une influence directe sur l’alopécie.
  • La fatigue, le stress ou un choc psychologique sont autant de facteurs déclenchants d’une chute de cheveux. L’automne est pourtant une saison qui est propice à cet état. Le repos des vacances fait place au stress de la rentrée. La durée du jour diminue en accentuant la fatigue.
  • Les carences nutritionnelles sont aussi responsables de la perte de cheveux. Or, nombreux sont ceux à faire un petit régime au printemps… Gare à préserver une alimentation équilibrée, même en surveillant sa ligne !
  • Enfin, certains résidus, comme le sable, peuvent encrasser le cuir chevelu. Dans ce cas, ils empêchent les follicules capillaires de respirer correctement, tout en nuisant à la régénération cellulaire au niveau du cuir chevelu. Les conséquences de cette asphyxie capillaire se font ressentir quelques semaines plus tard, à l’automne.

Comment gérer la chute saisonnière ?

La chute de cheveux saisonnières ne doit jamais dépasser plus de trois mois. Par ailleurs, pour limiter la perte de follicules capillaires durant cette période, il existe de nombreuses solutions.

Les soins locaux

Mieux vaut utiliser des produits nourrissants et hydratants, ainsi qu’un shampoing doux, proche du pH naturel de la peau. Ces derniers renforcent la fibre capillaire et nettoient les cheveux sans jamais les agresser. Certains soins, sous forme d’ampoules ou de masques, peuvent également favoriser la microcirculation au niveau du cuir chevelu. Dans tous les cas, et quelle que soit la période de l’année, il est recommandé de se brosser ses cheveux tous les jours pour les débarrasser de toutes les particules étouffantes. Mieux vaut également les rincer à l’eau tiède ou froide. Évitez aussi les coiffures et les séchages trop agressifs.

Les compléments alimentaires

Parce que la chute de cheveux saisonnière est souvent liée à des carences ou à des petits coups de fatigue, n’hésitez pas à consommer des compléments alimentaires et à privilégier une alimentation saine et équilibrée, ainsi que du repos. Favoriser les ingrédients riches en vitamines A, E, F et B, en acides gras, en acides aminés et oligoéléments tels que le cuivre, le fer et le magnésium. Tous ces ingrédients améliorent la croissance et la force de la chevelure. Ils entrent également dans la composition de la kératine et préviennent indirectement la chute des cheveux.

Le traitement MésoLED

Le MésoLED peut aussi être un précieux allié dans le traitement de la chevelure. Par de petites injections au niveau du cuir chevelu, il apporte aux follicules pileux tout un tas de nutriments, et aide à la production de mélanine et de kératine. Le traitement MésoLED consiste à injecter des micro-nutriments, des antioxydants, des soins hydratants, des vitamines, des sels minéraux et des acides aminés au niveau du derme. Le tout peut ensuite être stimulé  par une exposition à la lumière LED. Ainsi, les effets de ce cocktail nutritif peuvent être renforcés.

Le PRP

Enfin, le soin PRP peut être une dernière alternative contre la perte de cheveux saisonnière. Le protocole consiste à effectuer une prise de sang, pour prélever vos plaquettes, et à les injecter de façon plus concentrée au niveau du cuir chevelu. Les plaquettes améliorent la régénération des tissus au niveau du crâne et sont un excellent facteur de croissance qui aide à la fabrication de nouveaux cheveux.

Poser votre question