Prendre RDV
en ligne

La technique de la bandelette ou FUT

La greffe de cheveux par la technique de la bandelette (ou FUT)

La greffe de cheveux FUT – ou technique de la bandelette – est la technique de référence dans le domaine de la chirurgie capillaire et ce, depuis longtemps. Elle a d’ailleurs beaucoup évolué et présente sans aucun doute de nombreux avantages pour remédier à la calvitie, même de stade avancé.

La technique de bandelette en greffe capillaire permet d’extraire un très grand nombre de greffons d’excellente qualité (ou unités folliculaires) allant de 1 à 3 cheveux en moyenne, de traiter de très grandes surfaces dégarnies, et laisse une cicatrice désormais imperceptible à l’arrière de la tête.

En tant que spécialiste de la greffe capillaire, le Dr Boudjema pratique la greffe de cheveux FUT à Paris, mais également la greffe de cheveux avec la technique FUE. Lors d’une consultation à son cabinet, il pourra vous conseiller sur la meilleure technique d’implants de cheveux, en fonction de vos besoins, votre stade de calvitie et la qualité de vos cheveux.

Les étapes d’une intervention de greffe de cheveux FUT

Le principe de la greffe de cheveux avec la technique de la bandelette est simple : le chirurgien va découper un rectangle de peau à l’arrière du crâne, au niveau de la zone donneuse. Sur cette bandelette de peau sont présents un grand nombre de follicules pileux en parfaite santé qui vont être ensuite isolés, puis réimplantés un par un sur les zones chauves ou en manque de densité capillaire.

  • Le prélèvement de la bandelette :

cicatrice trichophytique 150x150 - La technique de la bandelette ou FUT

Après avoir anesthésiée localement la zone, le prélèvement de la bandelette consiste à découper horizontalement un fragment de cuir chevelu rectangulaire d’environ 1 cm de largeur sur plusieurs centimètres de longueur (tout dépend du nombre de greffons nécessaires) à l’arrière de la tête du patient. Seule la zone qui va être retirée est rasée, de sorte qu’il n’y a aucune trace visible dès la fin de l’intervention.

L’incision est ensuite refermée minutieusement selon la nouvelle technique de suture trichophytique par un fil résorbable très fin et transparent. Cette technique rend la cicatrice la plus fine possible, rectiligne, immédiatement et totalement invisible, d’autant qu’elle est aussi cachée par les cheveux voisins.

Cette étape dure environ 30 minutes et elle est complètement indolore.

decoupe 294x300 - La technique de la bandelette ou FUT prelevement 294x300 - La technique de la bandelette ou FUT

recoudre 294x300 - La technique de la bandelette ou FUTresultat 294x300 - La technique de la bandelette ou FUT

  • La préparation des greffons :

Dans cette bandelette sont contenus toutes les racines de cheveux, c’est à dire les unités folliculaires (ou follicules pileux) qui vont être ensuite réimplantées dans les zones dégarnies.

Il faut alors isoler chaque follicule pileux, un par un : la bandelette est alors découpée manuellement et minutieusement sur une table de dissection spéciale sous fort grossissement (lunettes loupe, microscopes stéréoscopiques ou vidéo-microscopes…). La découpe est donc ajustée à chaque unité folliculaire en fonction du nombre de cheveux qu’elle contient. En effet, nous disposons en moyenne de 2,2 cheveux par follicule pileux, ce qui veut dire qu’il existe des follicules pileux à 1, 2, 3, voire parfois 4 cheveux.

Ensuite, les unités folliculaires isolées sont classées et groupées par ordre de grandeur dans une solution de conservation (follicule à 1 cheveu, 2, 3, etc.) et cela en vue de la phase d’implantation.  Cela permettra au médecin de recréer une chevelure aussi naturelle soit-elle.

> Cette technique au microscope permet de manipuler le moins possible les greffons, de les isoler parfaitement sans craindre de couper leur racine et donc d’obtenir des greffons d’excellente qualité. En effet, une transsection de la racine a un impact négatif sur la repousse. Plus les greffons sont de bonne qualité, plus le taux de repousse est maximal.

greffons1 - La technique de la bandelette ou FUTgreffons2 - La technique de la bandelette ou FUT

  • La préparation de la zone receveuse :

preparation zone chauve 231x300 - La technique de la bandelette ou FUT

Avant l’implantation des greffons, la zone chauve doit être préparée. Il s’agit d’une étape importante car elle va conditionner en grande partie la qualité du résultat final.

Elle consiste à réaliser sur la peau dégarnie de nombreuses micro incisions cutanées d’environ 1 millimètre de largeur appelées fentes ou slits à l’aide d’une micro-lame en saphir ou d’une aiguille à triple biseau. La finesse des micro-incisions est telle qu’il n’y a pratiquement pas de saignement. De plus, ces nouveaux instruments ont un double avantage, ils permettent d’effectuer des incisions très proches les unes des autres pour obtenir plus de densité et également de ne pas abîmer les racines des cheveux primitifs encore présents sur le dessus lorsque l’on souhaite par exemple densifier une chevelure clairsemée.

La réalisation de ces micro-incisions doit obéir à un protocole rigoureux :

  • Elles doivent être réalisées selon un axe tenant compte de l’orientation de la future repousse des cheveux, par exemple inclinée en haut et avant dans la région frontale et tourbillonnante de manière radiaire sur la région postérieure pour reproduire un épi naturel sur la tonsure.
  • Elles doivent respecter un certain alignement en ligne brisée (ou zigzag) et non pas en ligne droite au niveau de la bordure frontale pour donner un résultat encore plus naturel et similaire à notre implantation naturelle.
  • Elles doivent respecter un certain degré d’espacement entre elles de manière à reproduire un aspect naturel de concentration de la chevelure d’avant en arrière.

La zone receveuse étant parfaitement anesthésiée, le patient ne ressent aucune gêne, ni aucune douleur.

  • L’implantation des greffons :

implantation 248x300 - La technique de la bandelette ou FUT

Il s’agit de la dernière étape de la greffe de cheveux FUT. Elle consiste à placer très délicatement les micro-greffons un par un dans chaque incision à l’aide d’un instrument très fin (généralement une micro-pince ou un implanteur spécial breveté tel que le « Hair Implanter Pen® » (inventé par le Dr Boudjema). Chaque greffon est inséré dans chaque fente sur plusieurs millimètres de profondeur en s’adaptant dans son site receveur parfaitement stabilisé de telle sorte que seule la partie superficielle des cheveux ne reste visible en surface.

Les follicules pileux ne contenant qu’un seul cheveu sont implantés au niveau de la ligne frontale, en zigzag, afin de recréer une ligne capillaire des plus naturelles et qu’on ne puisse pas deviner que vous avez eu recours à des implants. Ensuite, les follicules multiples sont implantés derrière, à mesure que l’on avance dans la chevelure pour recréer de la masse.

Remarque : Dans certains cas, la préparation de la zone receveuse n’est pas nécessaire lorsque l’on emploie la technique d’implantation directe des greffons à l’aide d’un Implanteur de CHOI (lien vers implanteur de Choï). Mais cela ne change rien à la qualité des résultats esthétiques

  • Les suites et le résultat d’une greffe de cheveux FUT

La zone donneuse

La zone de prélèvement est totalement invisible, la cicatrice parfaitement recousue de façon linéaire et discrète, et dissimulée dans la masse capillaire. Les douleurs sont généralement faibles, et facilement gérables à l’aide d’anti douleur classiques ; il s’agit en général davantage d’une sensation de tiraillement, qui disparait dans les jours qui suivent.

La zone greffée

A la fin de l’intervention, l’aspect de la zone greffée est très discret et ne nécessite aucun pansement.

La durée de la greffe de cheveux avec la technique de la bandelette dépend du nombre total de greffons implantés ; elle varie entre 2 heures (pour 500 à 600 greffons) et 6 heures environs (pour 2000 à 3000 greffons).

Un premier shampoing est possible dès le lendemain de l’intervention.

Des petites croûtes très fines vont apparaître au niveau de la zone greffée ; elles disparaîtront spontanément au bout de 7 à 12 jours et grâce à l’action de vos shampoings. Les petits cheveux contenus dans les follicules pileux au moment de l’intervention vont également tomber en même temps que ces petites croûtes très fines ou plus tardivement. Ce phénomène est normal. Les cellules souches des follicules pileux n’ont pas bougé sous la peau, et vont ainsi pouvoir produire de nouveaux cheveux.

Voilà pourquoi la repousse des cheveux survient généralement 3 mois après l’opération, elle évolue ensuite (les cheveux grandissent, s’épaississent) pour atteindre le résultat final au bout d’un an environ.

A RETENIR – Greffe de cheveux : Technique de la bandelette

Indications et contre-indications de la greffe de cheveux FUT :

  • Indiquée aussi bien chez l’homme que chez la femme
  • Indiquée pour tous types de calvities (petites et grandes)
  • Indiquée pour tous types de cheveux (raides, bouclés, frisés, crépus)
  • La greffe de cheveux FUT ne doit pas être indiquée si le cuir chevelu est très tendu à l’arrière de la tête avec une densité capillaire faible
  • Ne doit pas être indiquée chez les personnes qui souhaitent se raser les cheveux.

Avantages d’une greffe de cheveux FUT :

  • Permet d’implanter un nombre très important de greffons (jusqu’à +4000) en une seule séance
  • Rendement optimal de la zone prélevée (98% de bons greffons obtenus)
  • Permet d’obtenir une densité importante de cheveux
  • Permet de densifier une chevelure clairsemée sans abîmer les cheveux déjà présents
  • Durée des croûtes sur la zone greffée limitée (environ 7 à 12 jours)
  • Pas de pansement
  • Reprise rapide des activités professionnelles et sportives
  • Zone de prélèvement à l’arrière de la tête totalement invisible
  • Aspect très discret de la zone greffée
  • Repousse très naturelle des cheveux grâce à la finesse des greffons
  • Permet tous types de coiffures avec des cheveux courts ou longs
  • Peut-être combinée à de la micropigmentation du cuir chevelu

Inconvénients de la greffe de cheveux FUT :

  • Présence d’une cicatrice linéaire quasi invisible à l’arrière de la tête qui risquerait d’être visible uniquement si les cheveux sont totalement rasés.

Poser votre question

  1. Avatar
    Jean de paris 25 avril 2018

    Bonjour docteur,

    J’ai subi une greffe de cheveux il y’a une semaine ,et je souhaiterais savoir quand dois je reprendre mes traitements comme le finastéride et le minoxidil?

    merci d’avance pour votre réponse

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA 15 mai 2018

      Bonjour Jean,
      En règle générale après une greffe de cheveux, il est conseillé de reprendre un traitement local au Minoxidil 2 ou 5% environ 10 à 20 jours après l’opération. Par contre il n’est pas nécessaire d’arrêter le traitement Finasteride (en comprimés).
      Cordialement
      Dr Boudjema

  2. Avatar
    Sarah de Vauréal 2 août 2017

    Bonjour, la méthode FUT peut-elle être pratiquée sur une femme ?

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA 12 septembre 2017

      Bonjour Sarah,
      La méthode FUT peut tout à fait être pratiquée sur une femme de la même manière que chez les hommes. Pour information, la technique FUT ne nécessite pas de raser les cheveux le jour de l’opération.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  3. Avatar
    Stéphanie Paris 7 octobre 2016

    J’ai découvert en 2011 que j’avais une tumeur cérébrale celle-ci a
    été opérée de suite à l’hôpital !
    Afin de me soigner j’ai dû subir 34 séances de rayon ce qui m’a brûlé
    le crâne !!!
    Nous sommes en 2016 , j’hésite entre les bandelettes et les implants capillaires ?!
    Que me conseillez vous !
    En vous remerciant par avance d’avoir la gentillesse de me répondre au plus vite .
    Cordialement
    Stéphanie

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA 9 octobre 2016

      Bonjour Stéphanie,
      Il est possible dans certains cas de réaliser une greffe de cheveux sur une alopécie cicatricielle consécutive à une brûlure. Cela dépend de nombreux facteurs définis lors de la consultation tels que l’épaisseur de la peau, l’étendue et la localisation de la zone à corriger, la qualité des cheveux à l’arrière de la tête etc…Le choix de la technique de prélèvement des greffons capillaires à l’arrière de la tête soit en technique « bandelette » ou FUT ou encore en technique FUE dépendra des nombreux critères définis lors de la consultation. Je vous invite à en parler à votre médecin traitant ou à votre dermatologue. Quoiqu’il en soit il est nécessaire d’être examinée en consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  4. Avatar
    Julien de Lyon 5 mai 2016

    Bonjour,

    J’ai 22 ans et je souhaiterais me faire implanter des cheveux, au niveau des tempes (les côtés du crâne), mais seulement que d’un côté pour harmoniser avec l’autre, c’est un souhait purement esthétique.
    Je souhaiterais savoir déjà si vous me conseillez une opération ou non, et si vous pouviez me donner une fourchette de prix, étant donner du nombre de cheveux qui pourrait être nécessaire (à mon avis une centaine ferait l’affaire)

    Merci beaucoup

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA 8 mai 2016

      Bonjour Julien,
      D’après ce que vous décrivez et compte-tenu de votre jeune âge (22 ans) je pense qu’il n’y a pas d’urgence à réaliser une greffe de cheveux pour l’instant. Il est nécessaire d’être examiné en consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  5. Avatar
    MIRANDA de charente maritime 26 février 2016

    .Bonjour docteur,
    Combien de greffons peut on mettre en une séance.Et le prix.
    J’ai 38ans et je commence a me « déplumer ».

    Bien cordialement

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA 7 mars 2016

      Bonjour Miranda,
      La quantité de greffons placés en une séance de greffe de cheveux dépend du degré de la calvitie et de la qualité de la couronne (où sont prélevés les greffons). Lorsque la calvitie est importante et que les critères sont réunis nous arrivons à implanter plus de 4000 à 5000 greffons en une seule séance (soit 8000 à 11000 cheveux). Ces cas sont assez rares. Pour savoir combien de greffons sont nécessaires dans votre cas, il est nécessaire de venir en consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  6. Avatar
    Fred de paris 23 février 2016

    Bonjour,

    J’ai plusieurs questionnement, mon père a atteint le dernier stade de norwood. Je perds déjà un peu mes cheveux je dirai un stade de norwood de niveau 1-2 à l’age de 22 ans. Est-il possible que ma calvitie n’atteigne pas le meme stade que celui de mon père plus tard ?
    Et si l’on a recours à une greffe de cheveux et que par quelconque traitement on arrive à ralentir la calvitie pendant par exemple 10 ans, est-ce que après cette période on va perdre beaucoup plus de cheveux d’un coup ou on va perdre les cheveux qu’on était supposé perdre pendant ces 10 ans ???

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA 7 mars 2016

      Bonjour Fred,
      Ce n’est pas parce que votre père est atteint d’une calvitie très avancée que vous allez forcément suivre le même chemin lorsque vous aurez son âge. Votre calvitie si elle est avérée est indépendante de celle de votre père. Certains traitements tels que par exemple le Minoxidil à 2% ou 5% permettent de ralentir voir arrêter une chute de cheveux mais il y a effectivement un risque de perdre tous les avantages d’un tel traitement lorsqu’il est interrompu.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  7. Avatar
    sophie de paris 16 février 2016

    Bonjour Dr,

    J’ai pris rdv pour une greffe FUT dans un cabinet de dermato.
    Pensez-vous qu’un dermatologue spécialisé a les mêmes compétences qu’un chirurgien ?
    Apparement l’intervention se passera au cabinet. C’est habituel de ne pas faire cela au bloc opératoire ?
    Sophie

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA 17 février 2016

      Bonjour sophie,
      Un dermatologue spécialisé en chirurgie dermatologique a logiquement toutes les compétences pour réaliser une greffe de cheveux selon sa pratique et son expérience personnelles. Tous les dermatologues ne pratiquent pas des greffes de cheveux. De même que tous les médecins spécialisés en greffe de cheveux ne sont pas forcément dermatologues (ils peuvent avoir une spécialité d’origine différente et s’être spécialisés par la suite dans la pratique des greffes de cheveux). De même que tous les chirurgiens ne pratiquent pas forcément des greffes de cheveux par choix personnel. Pour information, les greffes de cheveux doivent être réalisées dans un environnement opératoire en conformité répondant aux normes en vigueur pour ce type d’intervention.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  8. Avatar
    annie de nice 16 février 2016

    bonjour ,docteur .Suite a un choc en 98,j avais 37 ans ,mes cheuveux se sont mis a tomber ,puis grace a des piqures cela a fini par repousser .Mais a chaque coup de stress ca recommence ,et avec la menopause cela n a fait qu empirer .J ai donc pris des hormones qui ne font pas grand chose .Puis a la suite du deces de mon compagnon cela a recommence mais 2 mois apres environ ,j avais les cheuveux long mais depuis cela ne pousse plus comme avant . J ai du couper au niveau des epaules .J ai sur le crane a l arriere comme une petite calvicie qui me derange enormement et je suis obligee d attacher mes cheuveux pour cacher .Que me conseillez vous et a quel prix ?Cordialement

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA 17 février 2016

      Bonjour annie,
      Je pense que dans un premier temps, l’idéal serait d’en parler à votre médecin traitant ou à un(e) dermatologue de votre région. Il est généralement possible de réaliser une greffe de cheveux afin de densifier la chevelure. Dans votre cas, pour le savoir, il faut être examinée en consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  9. Avatar
    Amandine de Châlons sur saone 10 janvier 2016

    Bonjour,
    J’ai subi une greffe de cheveux par bandelette le 1er septembre 2015. J’ai eu quelques repousses mais là je trouve que ça ne pousse plus et je trouve encore mes cheveux clairsemés alors que j’ai subi une grande séance de 5000 greffons. Je vois partout qu’on voit le résultat au bout de 3 mois et moi mon chirurgien me dit que pour une femme c’est entre 6 à 8 mois car ça ne pousse pas aussi vite que les hommes. Est ce normal au bout de 4 mois d’avoir des cheveux encore clairsemés ?

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA 10 janvier 2016

      Bonjour Amandine,
      Etes-vous certaine du nombre de greffons qui ont été implantés, car 5000 greffons au cour d’une seule séance me semble très exagéré. Ne confondez-vous pas plutôt avec le nombre de cheveux implantés? Quoiqu’il en soit, il est tout à fait possible que certains cheveux ne soient pas encore sortis. Certains cheveux mettent plus de temps à repousser que d’autres. C’est la raison pour laquelle il faut encore attendre et recontacter le médecin qui vous a opéré.
      Cordialement
      Dr Boudjema