Prendre RDV
en ligne

Blog

10 questions à se poser avant de réaliser une greffe capillaire

10 questions à se poser avant de réaliser une greffe capillaire

Vous souffrez d’une calvitie et vous envisagez de faire appel à une greffe capillaire ? Comme toute intervention chirurgicale, l’implantation capillaire doit résulter d’une réelle réflexion. Pour être sûr de faire le bon choix, voici quelques-unes des questions à vous poser avant de sauter le pas.

Quelle méthode de greffe choisir ?

Il existe aujourd’hui plusieurs méthodes de greffes capillaires :

  • La méthode FUT consiste à prélever une bandelette fine au milieu de la zone donneuse, à l’arrière du crâne, pour prélever les greffons de cheveux à implanter sur la zone dégarnie. Cette méthode donne de très bons résultats mais ne doit pas être employée sur un crâne aux cheveux coiffés très courts.
  • La greffe FUE est différente. Elle prélève les greffons un à un sur la totalité de la zone donneuse. Par conséquent, elle peut être employée sur un crâne aux cheveux coiffés très courts.

Le choix de la meilleure méthode de greffe est défini au cas par cas lors de la consultation avec le chirurgien.

Combien de temps dure l’intervention ?

La durée de l’intervention dépend de plusieurs facteurs. Tout d’abord, elle varie d’une méthode à une autre. La greffe FUT est plus rapide que l’implantation FUE. De même, plus le nombre de cheveux à implanter est important et plus l’opération est longue. En moyenne, une greffe capillaire dure entre 4 et 9 heures. Notez qu’il est parfois nécessaire de l’étaler sur plusieurs jours.

La greffe capillaire est-elle douloureuse ?

Hormis la piqûre anesthésiante réalisée sur le cuir chevelu au début de l’opération, absolument aucune douleur n’est ressentie lors de l’intervention. Une légère gêne peut survenir après la greffe, durant quelques jours, le temps de la cicatrisation du cuir chevelu.

La cicatrice sera-t-elle visible après l’opération ?

La taille et la forme de la cicatrice sur la zone donneuse du crâne dépend de la technique utilisée pour la greffe. Comme indiqué précédemment, la méthode FUT laisse une marque linéaire à l’arrière du crâne, qui s’estompe lorsque les cheveux repoussent. Même si cette cicatrice est très fine, mieux vaut ne pas privilégier cette technique de greffe pour les personnes souhaitant porter les cheveux très courts. Dans le cas d’une greffe capillaire FUE, les incisions sont circulaires et presque indétectables.

Combien de temps faut-il patienter pour voir les premiers résultats de la greffe ?

Si les cheveux repoussent rapidement après la greffe, il faut patienter environ 8 mois pour voir apparaître les premiers résultats réels. Par ailleurs, la densité définitive de la chevelure n’apparaît qu’entre 12 et 18 mois après l’opération.

En combien de jours le cuir chevelu cicatrise-t-il ?

Après l’intervention, de petites traces ainsi que des croûtes font leur apparition sur le cuir chevelu. Ce dernier peut être sensible durant quelques jours, calmé si besoin par un traitement antalgique. Peu à peu, les rougeurs s’estompent et les croûtes tombent. De manière générale, la greffe capillaire n’entraîne pas de complications et les suites de l’intervention sont assez légères.

Quels sont les inconvénients du tourisme médical pour la greffe de cheveux ?

Si le tourisme médical est très attractif en termes de prix, méfiez-vous des pratiques illégales. Un marché noir de la chirurgie capillaire existe et certaines greffes sont réalisées par des personnes incompétentes, en toute illégalité, et au détriment des patients. L’absence de visite de contrôle une semaine après l’opération pose un vrai problème. Dans certains cas, outre l’échec de l’opération, l’intégralité du cuir chevelu peut être dévastée de manière définitive, ce qui empêche ensuite toute greffe réparatrice. Le « Bon marché » peut coûter cher.

Est-ce que le résultat est permanent ?

Les cheveux nouvellement greffés sont très résistants. Par conséquent, les nouveaux follicules issus de la greffe sont définitivement implantés et le résultat obtenu est permanent. En revanche, la greffe capillaire n’arrête pas la chute de cheveux. Si l’alopécie continue de s’étendre, un traitement antichute ou une seconde intervention peuvent être nécessaires.

Que faut-il faire suite à une greffe de cheveux ?

Le premier lavage du crâne doit se faire 48 heures maximum après l’opération. Il doit ensuite être réitéré de façon à éliminer les croûtes après une à deux semaines. Mieux vaut dormir la tête légèrement surélevée et ne pas pratiquer d’activités sportives violentes pendant au moins deux semaines. Privilégiez également une alimentation saine et équilibrée, ainsi que du repos, pour favoriser le résultat de la greffe.

Quels sont les contre-indications à l’implantation capillaire ?

L’implantation capillaire n’est pas forcément recommandée lorsque la densité de cheveux est très faible sur l’intégralité du crâne. Dans ce cas, les résultats obtenus risquent de ne pas être satisfaisants, si par exemple la zone donneuse est insuffisante. De même, comme toute intervention chirurgicale, la greffe peut être contre indiquée ou nécessiter des précautions particulières pour les personnes souffrant par exemple de troubles de la coagulation, d’insuffisance respiratoire ou de maladies cardio-vasculaires, ainsi que dans le cas de certaines maladies ou infections du cuir chevelu.

Dans tous les cas, un examen préliminaire à l’intervention est obligatoire et le chirurgien examine la faisabilité de la greffe au cas par cas. Les équipes médicales se tiennent disponibles pour répondre à toutes vos questions.

Poser votre question