Prendre RDV
en ligne

La calvitie

La calvitie chez l’homme et chez la femme

La calvitie, également appelée alopécie androgénétique, est une pathologie du cuir chevelu qui se caractérise par une perte anormale de cheveux. Elle touche particulièrement les hommes (plus de 10 millions en France) mais aussi les femmes sur des zones spécifiques du cuir chevelu. Elle est dans la plupart des cas synonyme de mal-être et de perte de confiance en soi. Elle peut en plus survenir très jeune, dès 20 ans.

Mais pourquoi perd-on ses cheveux ? Cette perte se traduit-elle de façon similaire chez la femme et chez l’homme ?

La greffe de cheveux est aujourd’hui le seul véritable traitement de la calvitie permettant de restaurer sa chevelure : comment cela fonctionne ?

La calvitie, qu’est-ce que c’est ?

Comprendre la calvitie, c’est comprendre qu’il n’y a pas de traitement miracle. Le processus de perte de cheveux peut être ralenti grâce à la prise de certains médicaments tels que le Minoxidil et le Finastéride, les rares médicaments ayant prouvé une certaine efficacité.

Que ce soit chez l’homme, comme chez la femme, l’alopécie androgénétique est liée aux hormones mâles et notamment la testostérone. En effet, la testostérone est sécrétée normalement dans le corps et notre métabolisme la transforme naturellement en dihydrotestostérone ou DHT pour l’activer. Mais cette DHT, chez les personnes prédisposées génétiquement, a tendance à agir de manière défavorable sur les follicules pileux par un emballement des cycles capillaires – nous sommes programmés pour en avoir entre 25 et 30 tout au long de notre vie – qui deviennent de plus en plus courts, les cheveux tombent plus vite et sont de plus en plus fins. A terme, le follicule pileux n’a plus de ressources, le cheveu ne pousse plus et l’on devient chauve.

  • La calvitie chez l’homme

Chez l’homme, cette perte de cheveux  qui peut être très rapide comme progressive,  se traduit par un recul de la ligne frontale, des golfes temporaux de plus en plus marqués et / ou une perte au niveau du vertex. La couronne hippocratique est toujours intacte, c’est d’ailleurs dans cette précieuse réserve que seront extraits les follicules pileux dans le cadre d’une greffe capillaire. L’échelle de Norwood- Hamilton dépeint les différents stades de l’alopécie masculine, qui sont au nombre de 7.

  • La calvitie féminine

Chez la femme, la calvitie s’observe d’abord au niveau de la partie haute du crâne, qui va progressivement se dégarnir. Les cheveux s’affinent de plus en plus. L’échelle de Ludwig montre les différents stades de la calvitie chez la femme. Souvent, elle touche malheureusement l’intégralité de la tête, rendant un traitement par implants capillaires plus compliqué, voire impossible. Mais d’autres traitements peuvent être envisagés dans ce cas, comme la micropigmentation du cuir chevelu. Elle permet en effet de masquer la calvitie ainsi que certaines chutes de cheveux liées à d’autres causes : après un traitement contre le cancer, à cause de problèmes hormonaux, etc. Parlez-en à votre médecin.

La greffe de cheveux pour lutter contre l’alopécie

La greffe de cheveux est aujourd’hui de moins en moins taboue, et les techniques ont beaucoup évolué. Elle permet, en une seule séance, de restaurer une chevelure de façon très naturelle et surtout permanente et lutter efficacement contre l’alopécie androgénétique chez l’homme comme chez la femme.

Il existe deux techniques de greffe de cheveux (technique FUT, technique FUE), chacune ayant ses spécificités et qui donnent d’excellents résultats, toujours naturels.

Selon votre cas et vos besoins, le Dr Boudjema vous orientera vers la solution la plus adaptée.

  • La greffe de cheveux chez l’homme

De plus en plus d’hommes ont recours à une greffe de cheveux, et osent aussi en parler, afin d’accompagner leur chute de cheveux et retrouver de la densité capillaire, de façon permanente.

Dans certains cas, si cela est possible on optera plus volontiers pour la technique FUE d’extraction follicule par follicule en fonction de certains critères définis lors de la consultation.

Dans d’autres cas, et notamment si la zone dégarnie est  importante, le médecin pourra  envisager la technique FUT sans raser les cheveux : une bandelette de peau est prélevée sous anesthésie locale à l’arrière de la tête, les greffons qu’il contient délicatement isolés au microscope, puis réimplantés dans les zones dégarnies de façon à ce que la repousse et le résultat final soient les plus naturels possibles. Quant à la cicatrice à l’arrière de la tête, elle est très fine, rectiligne et immédiatement invisible.

  • La greffe de cheveux chez la femme

Le principe est le même que chez l’homme : on prend dans la zone donneuse pour réimplanter ailleurs. Mais chez la femme, il est primordial de s’assurer que la zone donneuse soit suffisamment dense. En effet, la calvitie féminine touche parfois l’ensemble de la tête et n’épargne pas, comme c’est le cas chez l’homme, la couronne.

Quant au rasage de la zone donneuse, et notamment par ce que chez la femme on traite rarement de très grandes surfaces dégarnies, il peut être totalement invisible et totalement caché par les cheveux longs.

 

Homme ou femme, la calvitie a donc ses solutions. Il suffit d’en parler avec votre médecin, qui, selon votre cas (types de cheveux – fins, épais, blonds, foncés, raides ou frisés –, stade de calvitie, évolution possible de celle-ci) pourra vous conseiller sur un plan de traitement adapté à vos besoins.

Pour relativiser ou mettre fin à cette source d’inquiétude qui peut être importante, il suffit de contacter le Dr Boudjema, spécialiste de la calvitie et de la greffe de cheveux à Paris depuis de nombreuses années.

Poser votre question

  1. Avatar
    Philippe d'Avignon 7 juillet 2016

    Bonjour, j’avais une question, je ne suis pas atteint de calvitie mais des golfs creusés naturellement….est-il possible d’avoir des implants pour combler ces golfs + j’aimerai gagner 0.5cm sur ma ligne frontale…
    La zone à « boucher » n’est pas énorme, mais j’aimerai bien le faire car je suis obligé de cacher ça en aplatissant/couvrant les golfs, d’ailleurs je ne vais pas au coiffeur depuis près de 10 ans, je me les coupe moi-même…Merci.

    Ah et j’aimerai connaitre les jours et heures d’ouvertures.Merci.

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA 13 juillet 2016

      Bonjour Philippe,
      La greffe de cheveux permet effectivement d’abaisser une ligne frontale trop haute ou trop creusée sur les golfes. Mais il faut que le dessin de la future bordure soit esthétique et en cohérence avec la forme du visage. Il est nécessaire d’être examiné en consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  2. Avatar
    Allan Je suis de nevers 31 mai 2016

    Bonjour j’ai une petite calvitie sur le devant de la tete j’aimerai combler les trous avec des cheveux j’aimerai savoir combien ça me couterait merci

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA 4 juin 2016

      Bonjour Allan,
      Afin de voir si vous pouvez bénéficier d’une greffe de cheveux et en connaître le coût exact, il faut vous examiner en consultation.
      Cordialement
      Dr Boudjema

  3. Avatar
    Jonathan13 23 mai 2016

    Cette chirurgie, peut elle traiter les cheveux crépus?

    Répondre
    • Docteur BOUDJEMA
      Docteur BOUDJEMA 27 mai 2016

      Bonjour Jonathan,
      La greffe de cheveux peut s’appliquer également aux cheveux crépus, mais il est nécessaire d’être bien examiné en consultation afin d’employer si besoin la technique la plus appropriée à votre cas personnel.
      Cordialement
      Dr Boudjema