Prendre RDV
en ligne

Greffe de cheveux femme

La greffe de cheveux Femme

L’injection de PRP ou Platelet Rich Plasma est une intervention médicale rapide qui consiste à injecter localement dans la peau du cuir chevelu des facteurs de croissance contenus dans le plasma sanguin riche en plaquettes (PRP). Le but est de stimuler la croissance des cheveux en agissant directement sur les cellules souches des follicules pileux situées sous la peau. La technique de PRP agirait comme un « booster » destiné à réduire la chute des cheveux et à favoriser la repousse des cheveux. L‘injection de PRP pour les cheveux est employée aussi bien chez l’homme que chez la femme présentant une chute de cheveux anormale récente ou passagère avec un éclaircissement plus ou moins important de la chevelure.

De nombreuses femmes sont atteintes de calvitie ou de chute des cheveux, d’une manière légèrement différente que l’alopécie masculine. Quelles qu’en soient les causes, nous proposons à nos patientes notre expertise dans les différentes techniques d’implants capillaires afin de retrouver une chevelure bien garnie et en bonne santé. Notre clinique spécialisée vous accueille toute l’année pour une greffe de cheveux à Paris, en toute discrétion et avec un résultat optimal.

grade 1 couleur 222x300 - Greffe de cheveux femmegrade 2 couleur 222x300 - Greffe de cheveux femmegrade 3 couleur 222x300 - Greffe de cheveux femme

 

La chute de cheveux chez les femmes ou alopécie féminine

La calvitie féminine est loin d’être une exception. Elle se manifeste le plus souvent par l’apparition d’une zone clairsemée au niveau du dessus de la tête ou de la raie centrale. L’alopécie féminine peut avoir une cause héréditaire, hormonale ou traumatique. Si tel est votre cas, cette perte de densité de la chevelure peut être difficile à vivre, mais sachez qu’elle n’est en rien une fatalité. Notre méthode d’implant capillaire femme est un moyen efficace de restaurer et regarnir votre capital cheveu sur la zone à densifier. Avant de vous expliquer en détail en quoi consiste notre intervention, voyons d’abord quelles sont les différents types de chute de cheveux chez les femmes pour savoir quel est votre cas.

Les causes de l’alopécie androgénétique féminine

En effet, l’alopécie androgénétique, androgénique ou androgéno-génétique touche aussi les femmes. Elle consiste en une perte de cheveux progressive et définitive dont la cause est à la fois héréditaire et hormonale. L’hérédité peut alors expliquer certaines prédispositions à perdre ses cheveux, mais un grand changement ou un dérèglement hormonal peut en être le principal facteur déclenchant, notamment à la suite d’un accouchement, ou juste avant la ménopause. En revanche, si la perte suit un accident ou une lourde intervention chirurgicale, on parlera plutôt d’alopécie traumatique.

Comme le veut le cycle naturel du cheveu, tout le monde en perd un peu chaque jour. Dans un même follicule pileux, pousse, tombe et repousse la fibre capillaire plus d’une vingtaine de fois consécutives. Néanmoins, en perdre plus que d’habitude et de manière définitive peut être un premier signe d’alopécie androgénétique féminine. En particulier, cette forme de calvitie féminine se caractérise par une perte de densité au sommet de la tête, où une zone de plus en plus clairsemée se révèle.

Dans les formes les plus avancées, la ligne d’implantation cheveux femme se creuse progressivement au niveau des tempes, de la raie centrale ou du front. Heureusement, si vous vous trouvez dans cette situation, une greffe de cheveux femme dans notre clinique capillaire spécialisée à Paris est possible pour retrouver une belle chevelure dense et homogène.

L’alopécie traumatique ou de traction, fréquente chez les femmes aux cheveux crépus

L’alopécie traumatique ou mécanique est causée par un traumatisme du cuir chevelu ou une trop forte traction du cheveu. Cette forme de calvitie féminine apparaît souvent chez les femmes ayant des cheveux crépus et tressés dès le plus jeune âge. Dans un cas d’alopécie de traction, le cheveu a été tiré trop fort et trop longtemps, ce qui finit par arracher la racine. À l’âge adulte, la ligne frontale et temporale recule de manière significative. Pour autant, une greffe de cheveux pour femme demeure tout à fait possible afin de regarnir la zone dégarnie, notamment par la technique FUT dite de la bandelette, à condition d’avoir une peau souple et des cheveux en bonne santé à l’arrière de la tête ou au niveau de la couronne (la nuque et les côtés).

Notre méthode d’implants capillaires ou greffe de cheveux pour femme

Comme pour les hommes, la greffe de cheveux pour femme fonctionne très bien et produit d’excellents résultats chez les patientes de notre clinique capillaire spécialisée à Paris 16. Notre équipe d’experts maîtrise l’ensemble des techniques d’implant capillaire pour femme depuis plus de 30 ans afin de vous aider à retrouver durablement une chevelure bien garnie et en bonne santé.

Qu’est-ce que la greffe de cheveux pour femme ?

Une greffe cheveux femme suite à une alopécie androgénétique ou traumatique consiste à prélever des follicules pileux ou racines de cheveux sur la zone donneuse saine et fournie au niveau de la nuque et des côtés, pour les implanter immédiatement sur la zone receveuse ou zone dégarnie afin d’y restaurer une bonne densité capillaire. Plusieurs procédés d’extraction et de réimplantation existent pour y parvenir, mais le principe reste le même.

injections de prp - Greffe de cheveux femme

Notre intervention de greffe de cheveux femme

Une consultation médicale dans notre clinique est indispensable avant l’intervention afin d’établir le bon diagnostic capillaire et de définir précisément les zones à corriger. Un devis précis sera établi.

Selon votre cas d’alopécie féminine et votre projet de restauration capillaire, notre chirurgien capillaire le docteur Boudjema, mondialement reconnu, appliquera la méthode la plus adaptée parmi les différentes techniques de greffe capillaire, telles que :

la technique FUT (transplantation d’unités folliculaires) consistant à prélever une bandelette de peau bien garnie en cheveux sains pour isoler et greffer les follicules pileux sur la zone de chute totale des cheveux ;
la technique FUE (extraction d’unités folliculaires) consistant à extraire manuellement un à un des follicules pileux sains contenant chacun un ou plusieurs cheveux et à les replanter entre les racines sur la zone dégarnie ou clairsemée.

À la différence de notre méthode d’implants capillaires pour hommes, nous ne rasons pas les cheveux des femmes greffées. Nous réimplantons directement les follicules pileux entre les cheveux clairsemés, ce qui permet de densifier la chevelure de la patiente sans trace visible d’intervention, et donc en toute discrétion.

Pendant la séance, toute notre équipe sera aux petits soins avec vous pour vous détendre et vous accompagner à chaque instant. L’intervention sera réalisée sous anesthésie locale, c’est pourquoi vous pourrez passer un moment agréable et indolore pendant l’opération. Surtout, nous nous engageons à assurer votre suivi pendant toute la période de repousse post-intervention.

Les résultats et soins post-intervention

Après une greffe de cheveux pour femme, le processus naturel de repousse des cheveux reprend peu à peu son cours sur la zone regarnie. Notre chirurgien aura utilisé tout son savoir-faire pour que votre implant capillaire passe inaperçu après l’intervention. Quelques petites douleurs se feront sentir après que les effets de l’anesthésie locale s’estompent, c’est la raison pour laquelle nous prescrivons pendant quelques jours un anti-douleur, un anti-inflammatoire et un antibiotique.

Vous pourrez vous reposer ou reprendre vos activités en douceur dans les jours qui suivent sans activité physique trop importante. Un premier shampoing devra être réalisé 2 jours après l’opération. Il est déconseillé de trop s’exposer au soleil pendant le premier mois. Les cheveux repousseront naturellement après 3 mois. Une visite de contrôle gratuite est prévue à partir de 6 mois afin de visualiser les premiers résultats. Les résultats définitifs apparaîtront au bout de 9 à 12 mois.