Prendre RDV
en ligne

Blog

Chute de cheveux : que faire ?

Depuis un certain temps vos cheveux s’accumulent sur votre brosse, sur votre oreiller, sur vos vêtements ? Vos cheveux ont tendance à chuter ? Vous perdez en masse capillaire et vous sentez que vous avez une calvitie naissante ? Aucun doute : vous perdez vos cheveux de manière anormale. Avant de céder à la panique de vous retrouver chauve, faites le point sur votre santé et votre mode de vie. Du renforcement de votre système immunitaire au traitement antichute, voire à la greffe de cheveux dans le cas d’une perte définitive, des solutions existent pour remédier au problème. Faisons le point.

Brosse chute cheveu - Chute de cheveux : que faire ?Chute passagère, alopécie, calvitie : le mode de vie, le stress, l’hérédité en question

Vous avez subi récemment une opération chirurgicale, une fièvre importante, un stress, vous avez accouché, vous êtes particulièrement fatigué(e) : une chute plus abondante de cheveux est normale, à condition qu’elle ne dure pas plus de 3 mois.

Au-delà, on parle d’alopécie installée. D’autres causes peuvent être à l’origine de votre perte de cheveux : des carences alimentaires (fer, calcium, magnésium…), une anorexie, des colorations ou permanentes à répétition, le port fréquent de barrettes ou élastiques, un traitement contraceptif… avant toute chose, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant. Il vous prescrira une analyse de sang pour établir un bilan complet et prescrire un premier traitement approprié, avant de vous orienter vers un dermatologue ou un spécialiste de la chute de cheveux si nécessaire.

Entretenir sa chevelure : les bons gestes et les bons outils

Composée de plusieurs centaines de milliers de cheveux, la chevelure doit s’entretenir soigneusement pour être en parfaite santé. Des outils bas de gamme, des gestes non-adaptés peuvent être à l’origine d’une chute de cheveux soudaine. Un entretien digne de ce nom commence par une brosse, un peigne de qualité, à utiliser avec douceur pour ne pas maltraiter cuir chevelu et longueurs, et à nettoyer régulièrement.

Côté shampoings, l’offre est abondante, adaptée à toutes les problématiques, cheveux cassants, clairsemés, fragiles, secs, fins, gras, indisciplinés, frisés, colorés, pellicules… et accessible à tous les budgets. Privilégiez les shampoings doux et non-alcalins, appliquez-les en massant en douceur votre cuir chevelu. Un rinçage à l’eau froide pour finir, avec éventuellement quelques gouttes de vinaigre pour réveiller la brillance, un séchage doux, à l’air libre ou à chaleur modérée, complètent l’opération lavage des cheveux.

Si vous utilisez régulièrement laques, lotions, gels, sprays et mousses coiffantes, soyez attentifs à votre rinçage afin d’éliminer toute trace de ces produits qui ont tendance à coller et à générer pas mal de résidus. L’utilisation trop fréquente de shampooings et cosmétiques à la kératine peuvent engendrer un excès de sébum et fragiliser vos cheveux. Il est également déconseillé d’utiliser trop souvent un sèche-cheveux, ce dernier par sa chaleur peut nuire aux cuticules de vos cheveux.

Quelles solutions en cas d’alopécie héréditaire ou de chevelure clairsemée ?

Seul un spécialiste, dermatologue ou chirurgien de la greffe de cheveux peut établir un diagnostic précis de l’état de vos cheveux et de votre cuir chevelu. Voir celui-ci se clairsemer avec les années est un phénomène normal : rares sont ceux qui à l’âge des cheveux gris ont la chance de les garder aussi épais et résistants qu’à 20 ans.

De plus, la calvitie est souvent héréditaire : si vous êtes un homme et que votre père s’est dégarni précocement, voire a perdu totalement ses cheveux, il y a des chances que vous ayez hérité de ce désagrément. Mais les femmes ne sont pas non plus épargnées, avec des cheveux qui deviennent plus fins, et un cuir chevelu présentant des zones pour le moins clairsemées.

lutter chute cheveux 300x150 - Chute de cheveux : que faire ?

Une carence en fer et autres vitamines peuvent être les éléments déclencheurs d’une phase de chute de vos cheveux. Des compléments alimentaires peuvent être prescrits, par voie orale ou par injections contre la perte de cheveux : vitamines B, A, E, F, B4, B6, B8, oligo-éléments, acides aminés, assortis d’un rééquilibrage sur le plan nutritionnel pour fortifier efficacement votre bulbe capillaire. Privilégiez des aliments riches en vitamines.

La mésothérapie et les injections de PRP dans le cuir chevelu pour favoriser la croissance et limiter la chute des cheveux, peuvent donner de bons résultats. Des médicaments et produits ont fait leurs preuves dans le cas de calvities légères : le Minoxidil, le Finasteride, le Dutasteride, l’huile de ricin… (découvrez notre article sur les traitements médicaux contre la calvitie). Ces derniers sont souvent efficaces pour ralentir et enrayer la chute des cheveux. Mais si ces compléments ne suffisent pas à stimuler la repousse de vos cheveux, il existe une méthode plus efficace.

Si tous ces traitements donnent des résultats variables, la greffe de cheveux est la solution définitive qui permet de retrouver une chevelure épaisse, à condition de disposer d’une bonne densité capillaire à l’arrière de la tête. Seul un chirurgien spécialiste de la greffe de cheveux pourra déterminer la faisabilité d’une greffe après consultation, et vous proposer la technique d’implants capillaires la plus adaptée à votre cas.

Retrouvez également notre article qui vous donne les bonnes questions à se poser avant de réaliser une greffe capillaire.

Poser votre question