Prendre RDV
en ligne

Questions sur les méthodes alternatives de camouflage de la calvitie

Comment cacher une calvitie ?

La greffe de cheveux est aujourd’hui la seule solution pour remédier à la calvitie de façon naturelle et permanente. Mais d’autres solutions existent pour masquer une calvitie sans avoir recours à des implants.

En dehors d’une greffe de cheveux FUE ou FUT, quelles solutions peuvent être employées pour dissimuler une calvitie (et non pas enrayer la chute de cheveux) ?

Il existe plusieurs solutions pour dissimuler ou masquer une calvitie parmi lesquelles :

  • La micropigmentation du cuir chevelu (appelée également dermopigmentation du cuir chevelu, tricopigmentation ou encore SMP pour Scalp Micro Pigmentation),
  • Les compléments ou prothèses capillaires (postiches, perruques)
  • Les produits masquants (poudres, sprays…)

Quelles sont leurs avantages et leurs inconvénients ?

La micropigmentation du cuir chevelu

Le tatouage médical du cuir chevelu – ou plus communément appelé micropigmentation du cuir chevelu – est une solution durable pour masquer une alopécie. Elle peut être une alternative à la greffe de cheveux ou bien y être combinée.

Chez l’homme, cette technique vise à recréer l’illusion de cheveux en phase de repousse sur le crâne (effet crâne rasé) grâce à des tous petits points de pigments placés sous la peau et dont la couleur et la forme ressemblent à s’y méprendre à des cheveux.

Chez la femme, on va surtout “colorer” le cuir chevelu et, tout en gardant les cheveux longs, atténuer le contraste entre la peau et les cheveux et ainsi pallier au manque de densité capillaire.

Les pigments utilisés sont des pigments  « non permanents » biorésorbables spécialement conçus pour la dermopigmentation du cuir chevelu, et ne sont pas des pigments de tatouage. Le praticien choisira une couleur de pigment similaire à la couleur de vos cheveux et adaptée à votre carnation.

  • Comment se déroule une séance de dermopigmentation du cuir chevelu ?

D’abord, comme en greffe de cheveux, le praticien va délimiter avec vous les zones à pigmenter, et notamment le dessin de la ligne capillaire. Pour un rendu esthétique et qui peut durer dans le temps et à traver les “tendances”, il vous conseillera plutôt sur un dessin naturel, en harmonie avec la forme de votre visage et de votre tête, sans jamais trop abaisser la ligne frontale.

Un traitement par micropigmentation non permanente peut nécessiter plusieurs séances. Le résultat est visible rapidement. La séance s’effectue généralement sans douleur le plus souvent sous anesthésie locale, il s’agit davantage d’un inconfort, et votre crâne ne présente que quelques rougeurs à la suite de la séance qui s’estompent dans les heures qui suivent. Cette technique permet de reprendre ces activités sociales immédiatement, sans contrainte. Il faudra simplement veiller à vous protéger du soleil et éviter l’eau savonneuse (douche, piscine, eau de mer) pendant quelques jours.

Le praticien utilise un stylet – appelé dermographe – et semblable à celui utilisé par les tatoueurs pour déposer les pigments sous la peau. L’aiguille, stérile et à usage unique, est en revanche plus fine et le placement des pigments moins profond.

L’intérêt de la micropigmentation est que cette technique est durable (les pigments s’atténuent, mais progressivement avec le temps, des retouches sont à prévoir environs tous les 3 ans), et qu’elle est une véritable alternative pour les personnes qui ne veulent pas ou qui ne peuvent pas avoir recours à une greffe de cheveux.

Les compléments capillaires

150xNxsvop9.jpg.pagespeed.ic .kSQtJL1qvg 150x150 - Questions sur les méthodes alternatives de camouflage de la calvitieLa prothèse capillaire ou perruque est la solution la plus connue pour masquer l’alopécie que ce soit chez l’homme comme chez la femme. Il existe plusieurs modèles de prothèses de qualité variable en cheveux naturels ou artificiels et aux appellations variées (remplacement capillaire, micro-peau etc.). Les prothèses capillaires se distinguent également par leur mode de fixation au cuir chevelu tel que le collage par adhésif sur la peau, ou maintenues par des clips ou agrafes sur les cheveux restant ou encore par tressage ou collage à la base des cheveux de la couronne obligeant un ré-ajustage fréquent. Les prothèses capillaires nécessitent un entretien régulier et doivent être changées de manière périodique. Les prothèses en cheveux naturels offrent désormais des résultats très concluants et permettent de facilement masquer sa calvitie. Elles demandent en revanche plus d’entretien et sont plus coûteuses.

Les produits “masquants” (poudres densifiantes)

produits masquants - Questions sur les méthodes alternatives de camouflage de la calvitieLes « produits masquants » sont des produits appliqués sur le cuir chevelu en poudre, en spray ou en crème, donnant l’illusion d’une chevelure moins clairsemée et plus épaisse à condition toutefois qu’il reste encore des cheveux. Parmi les plus connus on peut citer le produit « Toppik® » en poudre très fine de kératine, conditionné en petit flacon et en différentes teintes. Il doit s’appliquer quotidiennement par saupoudrage sur le cuir chevelu lors du coiffage et donne l’illusion d’une chevelure moins clairsemée. Dans certains cas, il peut être employé provisoirement pendant 15 jours environ après une greffe de cheveux afin d’atténuer les petites traces de l’intervention. En revanche, cela reste un produit cosmétique : utilisé tous les jours, il étouffe le cuir chevelu et assèche les cheveux.