Prendre RDV
en ligne

Blog

Évolution de la calvitie avec l’échelle de Norwood

Les sept stades de l’échelle de Norwood

Pour mieux appréhender les différentes étapes de l’évolution de la calvitie masculine afin de favoriser le développement d’un traitement efficace freinant la perte de cheveux, on utilise depuis les années 50 et aujourd’hui encore l’échelle de Norwood. Présentation des sept stades de cette échelle.

Hérédité et hormones masculines : les principaux facteurs impliqués dans le développement de la calvitie masculine

Au terme de ses observations et de ses expériences sur des prisonniers dans les années 50, l’anatomiste James B. Hamilton, à l’origine de la découverte de l’échelle Norwood, affirmait hors de tout doute que l’hérédité et les hormones masculines jouaient un rôle central dans l’apparition et l’évolution de la perte de cheveux chez l’homme. L’échelle, élaborée par le duo Norwood-Hamilton, constitue aujourd’hui la norme en médecine et est divisée en sept stades.

Les 7 stades de l’échelle Norwood

Stade 1 – C’est le début de la calvitie. On note un dégarnissement très peu prononcé des golfes temporaux et frontaux. À ce stade, aucune chute de cheveux n’est relevée toutefois.

Stade 2 – À ce stade, le dégarnissement des golfes temporaux s’accentue et on observe un éclaircissement du vertex.

Stade 3 – Au troisième stade de l’évolution de la calvitie, on aperçoit un creusement très net des golfes. Une clairière au-dessus du crâne se forme progressivement. Pour faire obstacle à la perte de cheveux à cette étape, la poudre pour cheveux et la prise de vitamines et de compléments alimentaires peuvent être recommandées. Il est également possible de recourir à la greffe de cheveux, une solution plus radicale.

Stade 4 – Le stade 4 de l’échelle de Norwood se traduit par une perte de cheveux massive au niveau des golfes temporaux et frontaux qui rejoint presque le vertex. Celui-ci se dégarnit à grande vitesse laissant entrevoir un éclaircissement à l’avant. Ce sont très souvent le stress et les hormones mâles qui, à cette étape, conduisent à la calvitie.

Stade 5 – Peu de changements sont observés à ce stade comparativement au précédent, si ce n’est que le creusement des golfes temporaux et frontaux et la calvitie du crâne commencent à se côtoyer. Le dégarnissement presque complet de la zone frontale donne une apparence chauve au crâne.

Stade 6 – Cette sixième étape limite grandement les possibilités d’avoir recours à une greffe de cheveux ou à une transplantation de cheveux susceptible de réussir.

Stade 7 – Stade de l’échelle de Norwood communément appelé alopécie hippocratique. Le crâne et la zone frontale sont complètement dégarnis, seules les tempes et la nuque demeurent intactes.

Vous avez déterminé quel est le stade de votre calvitie et souhaitez avoir recours à une greffe de cheveux, découvrez les tarifs du Dr Boudjema à Paris.

Poser votre question